6 octobre 2017 / Communiqué

Valse des boss chez Dargaud - le Lombard

Valse des boss chez Dargaud - le Lombard
© planetebd.com 2017

François Pernot a été nommé Président du Conseil d'Administration de Dargaud-Lombard au cours du dernier Conseil et quitte ses fonctions de Directeur Général. Il assurera en outre des fonctions institutionnelles et de représentation du groupe Média-Participations en Belgique. Il reste également en charge du projet Belgian Heroes.

Christel Hoolans a été nommée Directrice Générale du Lombard à compter du 1er octobre 2017.

Licenciée en histoire contemporaine et diplômée en édition, Christel Hoolans est entrée en tant que stagiaire chez Dargaud Benelux en 1996, année de la création de Kana. Assistante polyvalente puis assistante de production, elle est recrutée en 2000 à l’éditorial par Yves Schlirf pour travailler sur les collections mangas (Kana) et BD (Dargaud). Après 4 années d’expérience, elle est nommée directrice éditoriale adjointe de ces deux labels. Le 1er janvier 2009, Christel est nommée, à 38 ans, directrice éditoriale de Kana tout en conservant son poste de directrice éditoriale adjointe de Dargaud Benelux. Après avoir lancé notamment Lydie, Abélard et Les Vieux Fourneaux, elle prend les rênes en 2013 des éditions Kana.

Outre la Direction du Lombard, elle continuera d’assurer, avec l’équipe actuelle, ses fonctions de Directrice Générale de Kana.

Le Lombard est un éditeur emblématique de bandes dessinées. Créé il y a plus de 70 ans par Raymond Leblanc pour assurer l’édition et la diffusion du magazine Tintin, Le Lombard a, au fil du temps, fédéré les plus grands auteurs et dessinateurs, de Cosey à Boucq en passant par Van Hamme et Rosinski, et constitué un catalogue exceptionnel qui rassemble certains des plus célèbres héros de BD (Thorgal, Yakari, Ducobu, Léonard, Ric Hochet, IRS, etc). Editeur généraliste de qualité, Le Lombard s'est ouvert à d'autres formats comme le roman graphique ou encore la Bédéthèque des savoirs, une collection didactique approchant différents domaines des sciences humaines.

« Face à l’élargissement considérable du champ d’inspiration des auteurs de bande dessinée et à l’irruption du numérique, le métier d’éditeur vit une révolution. De la création à la commercialisation, de la fabrication au marketing et aux habitudes des lecteurs, le développement des technologies bouleverse l’ensemble de la chaîne du livre. Fort de son histoire exceptionnelle, Le Lombard doit poursuivre son développement dans ce nouvel environnement et affirmer sa personnalité. Plus que jamais la qualité, l’originalité et le force de la création doivent être au cœur de notre démarche. L’arrivée de Christel Hoolans, une éditrice à l’expérience très complète, à la tête du Lombard est un signal fort de l’ambition que nous voulons donner à cette maison. » a précisé François Pernot.

« La direction de l’une des plus anciennes maisons d’édition de bande dessinée est une responsabilité enthousiasmante. » déclare Christel Hoolans. « Je vis depuis des années dans cet univers de création et je crois profondément à l’importance du rôle de l’éditeur, interlocuteur des auteurs, premier lecteur de l’œuvre, parfois son accoucheur et responsable de lui trouver le plus grand nombre de lecteurs. Depuis 20 ans, grâce à Kana, j’ai élargi mes horizons, rencontré des auteurs du monde entier et pratiqué l‘achat de licences. J’ai hâte de pouvoir mettre mon expérience, acquise chez Dargaud et Kana, au service du développement du Lombard et de continuer à faire vivre un catalogue à l’histoire aussi forte. Je suis également ravie de continuer parallèlement le développement du catalogue Kana dans un marché devenu hyper compétitif et à travailler avec nos partenaires éditeurs japonais, leurs auteurs et l’équipe de Kana pour donner des successeurs à Naruto, Death Note, Hunter x Hunter et Monster. »

A un moment important de l’histoire de Média-Participations, où le groupe à travers son rapprochement avec La Martinière, montre tout son dynamisme et son ambition, ce choix est une marque de la confiance qu'il porte aux maisons d’édition bruxelloises et à leur avenir.