35 minutes pour sauver Londres, bd chez 12 bis de Marniquet, Bonnot, Boubette ©12 bis édition 2012

35 minutes pour sauver Londres

Un camion transportant un minerai révolutionnaire doit traverser la manche par le tunnel. Un agent du MI6 le protège, contre de méchants terroristes… Un thriller géopolitique prétexte à une BD promotionnelle pour Eurotunnel.

L'histoire : En mai 2012, de mystérieux terroristes s’en prennent à une plate-forme de forage pétrolier anglaise, en mer du nord. Une bombe de forte puissance détruit les piliers et l’installation coule à pic. Le MI6 (services secrets britanniques) est sur les dents. En effet, ce n’est pas le moment de perdre de précieuses ressources énergétiques, en cette période de crise économique ! Heureusement, un minerai nouveau, le « Manganol », doté d’une puissance calorifique 10 000 plus élevée que le pétrole – et en outre renouvelable au soleil ! – vient d’être découverte en Zambie. Il s’agit donc d’en rapatrier des extraits au plus vite jusqu’à une usine de traitement, à Norwich, pour les premiers test. Pour éviter tout acte de malveillance, des mesures de sécurité maximales sont mises en place. Un convoi de 10 camions, dont un seul top-secret contenant le manganol, remonte vers l’Angleterre. Il doit donc prendre place à bord du Shuttle, qui passe par le tunnel sous la manche. Le MI6 rapatrie donc des Balkans son meilleur agent de terrain, Terence Latimer, pour escorter le chargement à partir de Douvres. Latimer pourra compter sur le sang-froid du chauffeur de poids lourd…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :  Ne persiflez pas trop vite : cet album one-shot n’est pas aussi frelaté que sa titraille de couverture pouvait le laisser craindre (sans doute la plus misérable de tous les temps). D’évidence, vous aurez capté que les éditions 12 bis proposent ici un album semi-promotionnel pour vanter les mérites d’Eurotunnel. Eh oui, à quelques jours des jeux Olympiques de Londres, le plus long tunnel sous-marin du monde va sans doute connaître son apogée en termes de fréquentations… autant rebondir sur l’évènement. Au scénario, le mystérieux Bonnot s’en sort plutôt pas mal, car ce travail de commande recelait quelques pièges, dont celui de la plaquette marketing. Le scénariste parvient à manigancer une intrigue de thriller géopolitique à peu près cohérente, tout en offrant un touriste-tour industriel didactique sur les différents paramètres du tunnel. Chiffres clés, complexité quotidienne du fonctionnement, principes de sécurité, tunnel de service… A la suite de l’agent du MI6 Latimer, vous découvrirez vraiment les arcanes insoupçonnés de cette pharaonique entreprise. Certes, côté intrigue, on ne croit pas vraiment aux motivations des terroristes et ce minerai providentiel et révolutionnaire ressemble à un prétexte bien facile et un peu creux. Néanmoins, en dépit de ces facilités, des aspects manichéens et d’une quantité de dialogues un peu assommante, la narration est rythmée et l’histoire se laisse suivre. Entre quelques cases de décors recopiés depuis une documentation visiblement bien garnie, le dessinateur Frédéric Marniquet se borne quant à lui une nouvelle fois à cadrer majoritairement ses persos en bustes (trop souvent au téléphone). A l’aide de sa ligne claire très fluctuante, il croque aussi (péniblement) Daniel Craig et quelques acteurs américains… Le dessinateur est toutefois en progrès.

  • scénar dessin


19 juillet 2012



Pour être alerté par email dès la publication d'une chronique dans cette série,
saisissez  et


les avis des terriens

  • thriller politique 4 janvier 2013

    Une bande dessinée de premier choix ! Un thriller palpitant sur une crise financière associée à la pénurie de pétrole.

    Marc


prix 13.90-5% = 13.21

sur


35 minutes pour sauver Londres, bd chez 12 bis de Marniquet, Bonnot, Boubette ©12 bis édition 2012

12 juillet 2012

12 bis

voir la fiche officielle

9782356483980

ado / adulte

Thriller

35 minutes pour sauver Londres série terminée en France
1 album paru, 1 prévu