parution 26 mai 2011  éditeur 12 bis  Public ado / adulte  Thème Politique

Les Caves du CAC 40

Par le biais de trois membres de la famille Rothschild, trois patrons du CAC 40 agrandissent leurs empires et alimentent malgré eux la part occulte du vignoble bordelais. Uchronie viticole.


Les Caves du CAC 40, bd chez 12 bis de Simmat, Bercovici, Bonaventure
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©12 bis édition 2011

L'histoire :

Londres, au début des années 90, François Pinault est reçu par Eric de Rothschild dans le manoir familial. Ce rendez vous ultra secret à pour but d'ouvrir les portes de l'empire Pinault vers la riviera du luxe. Pour cela, il sera initié à la primum familiae vini, l'organisation qui défend les intérêts des grandes familles du vin. Trois secrets lui seront confié, trois règles simples qui lui permettront de parvenir à ses fins. Afin que ces secrets se révèlent, il doit présenter des parchemins à l'encre sympathique au soleil levant de l'estuaire de la Gironde, les trois premiers jours du prochain équinoxe. Le jour J, accompagné de son fils pour le moins dubitatif, il découvre le premier des commandements : « le plus noble terroir, même au prix fort, tu acquerras ». Sitôt lu, Château Latour devient sien. Un des plus grands vins du monde comme porte-étendard de sa nouvelle croisade capitaliste. Le second secret est de faire de son breuvage celui de l'élite. Il s'essaie avec les politiques, mais la tâche s'avère ardue. Car consommer couramment des grands crus est un signe extérieur de richesse très mal perçu par l'électorat. Il se tourne donc vers ses pairs : il invite Loik Le Floch Prigent, Vincent Bolloré et autres Patrick le Lay autour de déjeuners huppés, au cours desquels il incite les grands patrons à inclure Latour à toutes les sauces, au gré de leurs activités diverses et variées.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans les 7 pêchés capiteux, c'est le système Parker qui était décortiqué au cours une histoire romancée qui parlait si bien de la réalité. Cette fois, le duo Simmat et Bercovici s'intéresse aux grands patrons du CAC qui ont annexé les plus grands domaines du monde viticole français, en les incluant à leurs business-plans pantagruéliques. Ainsi, François Pinault, Bernard Arnaud et Martin Bouygues ont surdoré leurs blasons en acquérant les vignes les plus nobles du bordelais. Que l'histoire soit romancée ne change rien à la nature de ces opérations de pur business qui transforment le patrimoine culturel national en produits estampillés « luxe et bon goût à la française », malheureusement au nom de la préservation de ce même patrimoine. Dans ce récit, on découvre par ailleurs les subtilités patronymiques de certaines terres, ainsi que les origines des plus grandes appellations qui tiennent pour la plupart au classement de 1855 commandé par Napoléon III. Classement de marque et non de domaine, comme quasiment tout le monde le croit. Par ce genre de détail, le consommateur lambda est littéralement manipulé par le grand manitou de la finance, qui se trouve en bout de ligne. Avec un ton Badin et la fausse naïveté du dessin de Bercovici, les auteurs dénoncent littéralement les dérives du capitalisme libéral, berceau des grandes fortunes de ce monde. Le cynisme ambiant aura de quoi porter le cœur au bord des lèvres des plus rouges des lecteurs. Et pour les autres ? Et bien qu'ils lèvent un verre à la mémoire de la passion du terroir et de l'authenticité agricole !

voir la fiche officielle ISBN 9782356482976