parution 01 octobre 2009  éditeur Akileos  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Western

Noir tango

Noir tango

Un fils du commun – danseur d'exception – a épousé une riche héritière contre l'avis de sa belle-famille qui veut lui faire la peau... Un one-shot tout en mouvement et en rythme, soigneusement réalisé et édité aux éditions Akileos. De caractère.


Noir tango : Noir tango (0), bd chez Akileos de Monnin, Philibert
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Akileos édition 2009

L'histoire :

Argentine, années 40. Il est beau, Miguel. Bien des filles souhaiteraient le consoler entre leurs cuisses. C’est qu’il a l’air triste, Miguel. Sa belle-famille lui fait la vie dure (et veut sa peau !). Avec sa belle gueule et une sacrée paire de couilles, il a séduit et épousé – contre l’avis de son père – la senora Isabella Sendoval. Les Sendoval sont la famille importante de la ville. Ils vivent en retrait dans une riche hacienda de l’arrière-pays. Son père, donc, et son frère José n’ont jamais accepté Miguel comme un des leurs. Alors Miguel préfère vivre seul parmi les petits gens du port. Et il oublie son chagrin dans des rixes provoquées contre quelques marins russes et la couche de Maria, une fille du commun. L’honneur réclame cependant qu’il se montre parfois au bras de sa femme. Miguel est un danseur hors pair. Alors lors des réceptions mondaines données par les Sendeval – comme ce soir – Miguel retrouve Isabella et la fait tanguer comme personne. Sa gueule, ses couilles et son sens du rythme : voilà ce qui constitue Miguel. Mais à ce rythme là, il se détruit Miguel. Vaincre ou fuir, il le doit. S’il ne veut pas y laisser sa peau…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Edité hors collection, Noir tango présente un format et un visuel hors norme. Un peu plus grand qu’à l’ordinaire, l’album a visiblement bénéficié d’un soin tout particulier – en témoigne le cahier graphique en fin. Les éditions Akileos publient peu mais publie bien ! Le scénario proposé par Michaël Monnin s’inspire, somme toute, de déjà-vu dans le genre. Situé à l’extrême fin des Amériques coloniales (en Argentine), à la veille (ou en marge) du Second conflit mondial, à une époque et dans une société à la croisée des traditions et de la modernité, c’est l’éternelle histoire de Roméo et Juliette. Deux mondes que tout oppose, des personnages qui se déchirent, des destins contrariés. La singularité de l’oeuvre tient donc non dans son propos mais dans le ton et sa mise en scène. A l’instar du dessin signé Philibert, l’ensemble s’organise autour d’un rythme chaloupé et d’un mouvement perpétuel. Tout est dans les épaules exagérées des personnages, dirait l’autre ! En découvrant les premières planches, le lecteur est d’abord un peu perdu par qui est qui et fait quoi. Néanmoins la mise en place est rapide et efficace. Le pitch connu y aide et, comme une évidence, l’esthétique l’emporte. D’avant en arrière, sur lui-même, le mouvement de ce tango – métaphore filée de bout en bout – ne vous lâche pas avant la délivrance finale. La mise en couleur à dominante bleutée et beige, fait une place particulière à la lumière et aux ombres (discrètes) projetées. Les noirs et rouges sont en retrait. Malgré une dramaturgie certaine, l’atmosphère y gagne en espérance. Noir tango vous invite à une danse originale, de caractère. Alors : « Un tango ? - Avec plaisir ! »

ISBN 9782355740510