parution 12 septembre 2019  éditeur Anspach  Public ado / adulte  Thème Historique

Le Jardin de Daubigny

Avec Le jardin de Daubigny, Vincent Van Gogh a rendu un vibrant hommage au peintre Charles-François Daubigny, qui l’a beaucoup influencé. Qui était cet artiste joyeux et épicurien considéré comme père fondateur du courant impressionniste ?


Le Jardin de Daubigny, bd chez Anspach de de Roover, Cromheecke
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Anspach édition 2019

L'histoire :

Depuis son plus jeune âge, Charles-François Daubigny est un artiste épris de liberté, un véritable amoureux de la nature et des choses simples. Loin des fastes des galeries parisiennes et des différents courants tape-à-l’œil, le peintre possède un savoir-faire indéniable et montre un talent hors norme pour la peinture champêtre hors de son atelier. D’ailleurs, afin d’être le plus proche possible de la nature et notamment des bords de la Seine ou de l’Oise, Charles-François Daubigny s’est lui-même façonné, avec les restes d’une barque, un petit atelier flottant qui lui permet de se déplacer selon ses envies artistiques et de la lumière du moment. Artiste heureux dès lors qu’il a un pinceau à la main, l’homme n’en reste pas moins attentif à la vie qui l’entoure et se montre fidèle en amitié avec ses pairs et ses amis, ainsi qu’avec la jeune génération qu’il prend volontiers sous son aile...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Injustement éclipsé dans l’ombre des peintres virtuoses que sont Vincent Van Gogh, Gustave Courbet, Claude Monet, Édouard Manet ou même Paul Cézanne, l’artiste Charles-François Daubigny n’en reste pas moins une influence majeure du courant impressionniste dont il a posé les premières bases... sans le savoir vraiment ! Un peu plus de 140 ans après sa mort, Le Jardin de Daubigny, l’œuvre créée par une équipe créative composée de Luc Cromheecke au scénario et de Bruno De Roover (Tom Carbone) aux dessins tente de rendre hommage en l’espace de dix tableaux à ce peintre à la fois génial et terriblement normal. Ainsi, loin des abîmes dépressifs qui collent à la peau de l’artiste maudit, Daubigny est dès son plus jeune âge un épicurien. Un vrai. Un amoureux de la peinture, de la nature, de la bonne chère... de la vie, quoi ! Refusant les prestiges ou la gloire mal acquise, l’artiste préfère sortir des sentiers battus des grandes galeries Parisiennes – dans lesquelles ses tableaux passent souvent inaperçus – pour se concentrer sur l’essentiel : la nature. Préférant à la grisaille d’un atelier, la forêt, la montagne ou les bords de la Seine ou de l’Oise qu’il arpente dans son atelier flottant (le Botin), Daubigny n’est heureux que quand il peint au-dehors. Libre de toute contrainte. Malgré un parti pris scénaristique de Bruno De Roover un peu décousu, qui retrace trop vite des périodes de la vie du peintre avec, parfois, des notes d’humour pataudes, Le Jardin de Daubigny atteint toutefois son but : permettre au lectorat de faire la connaissance de Charles-François Daubigny. Et il faut bien avouer que ça marche plutôt bien grâce aux illustrations sympathiques de Luc Cromheecke qui permettent de donner du relief et de la clarté aux différents tableaux mis en place. Bien sûr, on aurait aimé un dessin plus travaillé, voire plus minutieux pour relater la vie de ce peintre hors norme... mais au final, le trait de Cromheecke colle parfaitement à la simplicité bienveillante du personnage de Daubigny.

voir la fiche officielle ISBN 9782960210453