parution 21 septembre 2012  éditeur Atrabile  Public enfant / ado / adulte  Thème Chronique sociale, Roman graphique

Le Monsieur aux couleurs

L'histoire de Luca, Gianni et Paolo au début des années 90, trois jeunes garçons qui s'ennuient dans leur coin d'Italie. Entre vagabondages et découverte de l'autre sexe, l'histoire d'une enfance perdue. Une chronique sociale suggestive et intéressante.


Le Monsieur aux couleurs, bd chez Atrabile de La Forgia
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Atrabile édition 2012

L'histoire :

Luca, Paolo et Gianni sont trois jeunes garçons d'Italie du Sud. Ils s'ennuient le plus souvent dans leur village perdu. Pour meubler le temps, ils répètent les mêmes jeux, vont dans une cachette secrète ou fantasment le plus souvent sur l'autre sexe, par le biais d'une revue porno tombée dans leurs mains par hasard ou à partir de bruits entendus ici ou là. Ils se confient aussi leurs secrets, leurs peines, se chamaillent et se moquent gentiment, surtout du petit Paolo, le plus naïf, semble-t-il, et le plus fragile. Un jour, ce dernier se retrouve dans une librairie de bande dessinées à feuilleter les illustrés, au point d'y passer une grande partie de ses après-midis. Orphelin d'un père et vivant avec sa mère paraplégique, Paolo retrouve dans ce lieu un peu d'innocence, de gaieté avec les couleurs des BD... mais aussi une figure paternelle en la personne de Marco, le libraire. Si bien que le libraire, au fil du temps, commence à se prendre d'affection pour lui. Leur relation va alors attirer la méfiance des deux autres garçons, qui reprochent à l'adulte de passer beaucoup de temps avec Paolo et de nourrir des sentiments ambiguës à son égard...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Roberto La Forgia, pour qui c'est la première BD, aborde un sujet difficile et périlleux. Outre les habituels moments qui jalonnent l'enfance – bêtises entre gamins, secrets à bien garder, amourettes, après-midi d'ennui – traités ici avec pas mal de nostalgie, il évoque aussi la relation intime et ambiguë entre un adulte et un enfant, une relation teintée d'un rapport ambivalent, de désir et de peur. Un ton assez juste, beaucoup de pudeur, il n'en faut pas plus à l'italien pour nous embarquer dans cette tranche de vie qui tente de restituer une ambiance perdue, la fraîcheur des sensations et le ressenti d'enfants encore innocents. Parfois anxiogène, parfois drôle, le récit trouve son équilibre assez rapidement. D'autant que le graphisme très simple, mis en valeur par une élégante bichromie orangée, s'inscrit avec naturel dans le ton. Aussi, l'auteur joue-t-il beaucoup des non-dits et d'images suggestives, pour miser finalement sur le pouvoir d'évocation de son esthétique. Pourquoi pas, mais c'est le reproche qu'on fera ici : à trop vouloir suggérer ou retenir son propos, l'histoire ne dit pas suffisamment ses intentions. Que faut-il comprendre, ressentir ? L'auteur laisse toute liberté à son lecteur pour s'approprier l'histoire grâce à son imaginaire. Un dessein tout à fait louable et adapté au sujet. Mais le parti-pris de l'ellipse et du hors-champ, risqué et insistant ici, rend parfois l'histoire floue dans ses fins. Pas mal de questions en suspens, pour une BD souvent intéressante mais un peu frustrante. Un bon premier livre néanmoins !

ISBN 9782940329991