parution 27 mars 2019  éditeur Bamboo  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Detox

La vie est courte. Après avoir pris conscience des risques liés à sa vie à 200 km/h, le directeur général d'une société fleurissante décide de mettre un coup de frein. Ce personnage haut en couleur va suivre un stage de détox.


Detox, bd chez Bamboo de Jim, Gallo
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2019

L'histoire :

Mathias D'ogremont est un « premier de cordée ». Directeur général d'une société d'acquisition et de revente d'entreprise en cessation, Mathias consomme la chandelle par les deux bouts. Accroché à ses deux téléphones, passant de rendez-vous clientèle en réunion de travail avec son équipe, l'homme part très tôt et rentre très tard. Marié et père de deux enfants, il juge être un bon père de famille, du moment qu'il est capable de subvenir largement à leur besoin et de leur payer de magnifiques vacances chaque année. Or derrière chaque homme influent, se cache une grande femme. Cette grande femme est son assistante, Victoria, qui possède un curriculum vitae long comme le bras. Trilingue, elle gère son emploi du temps, son réseau clientèle et parfois lui offre un extra. Lors d'une visite de contrôle, le médecin lui demande de ralentir, car entre le stress, la clope et son hypertensions, l'AVC le guette. En rentrant le soir, sa femme lui parle aussi du risque d'AVC. Excédé, Mathias croit à une conspiration. Le soir suivant, au restaurant avec des amis, Apolline lui parle d'un stage détox qu'elle a réalisé pour prendre ses distances avec sa vie hyper connectée. Matthias aime sa vie à 200 km/h, jusqu'au jour ou tout dérape. Le lendemain, alors qu'il est en réunion avec son équipe, une de ses collaboratrices aperçoit Victoria inerte dans sa chaise de bureau. Après plusieurs essais de réanimation, le couperet tombe, la jeune femme est décédée d'un AVC. Le monde de Mathias s'écroule. Le jour de l'enterrement, il prend une voiture, traverse la France et pousse la porte du stage que son amie Apolline a suivi...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dans notre société ultra connectée, il est difficile de faire la part des choses entre travail et vie privée. De nombreux cadres reçoivent les « maudits » mails sur leur téléphone portable et ne décrochent ainsi jamais du travail. Même les quelques minutes sur le trône deviennent du temps de travail, où machinalement on synchronise nos boîtes mails pour en prendre la température. Si par malheur un mail rapporte un problème le samedi à 19h, il ne pourra certes être résolu que le lundi à 8h... mais entre-temps, la soirée du samedi et le dimanche sont perdus à trouver une solution à la problématique posée, sans parler du stress induit par la nouvelle. Le résultat est sans appel : surcharge, stress, burn-out ou surmenage pour les réfractaires de la langue de Shakespeare, voire au final un AVC. Il y a sensiblement une perte de repères entre le fameux « travailler c'est la santé » et le non moins populaire « travailler plus, pour gagner plus ». Le thème mis en avant dans cet album par Jim, l'auteur entre autre de la superbe série Une nuit à Rome est touchant, avec une bonne pointe d'humour. Le scénario est une première petite claque. Le personnage principal qu'il a créé est attachant, bourré de mauvaise foi et d'humour corrosif. Le récit est fluide et l’enchaînement des événements nous entraîne à une vitesse effrénée jusqu'à la dernière planche de l'album, qui fait naître un énorme sentiment de frustration. Pour ne rien gâcher au plaisir de lecture, le dessin réalisé à deux mains – Jim pour les personnages et Antonnin Gallo pour les décors – abuse d'un trait extrêmement réaliste, magnifique. Les rues de Paris sont extrêmement détaillées, les paysages aussi et l'effet de pluie est incroyablement bien rendu. La coloration en dégradé de gris et d'orange ajoute une réelle touche artistique. L'album est extrêmement bien équilibré et le récit sert à merveille le dessin et vice et versa. Isolez-vous, éteignez vos téléphones portables, déconnectez-vous de votre quotidien et prenez quelques heures pour lire et admirer les sublimes planches de cet album.

voir la fiche officielle ISBN 9782818966761