parution 04 novembre 2015  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action, Chronique sociale

La Gloire de mon père

Enfant dans le sud de la France, Marcel Pagnol voue un amour incommensurable à son père, surtout lorsque celui-ci s’improvise chasseur de bartavelles. Une formidable adaptation d’un roman autobiographique.


La Gloire de mon père, bd chez Bamboo de Stoffel, Scotto, Tanco, Cordurié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2015

L'histoire :

Dans ses toutes jeunes années, Marcel habite avec ses parents – Joseph et Augustine – la petite ville de St-Loup, en Provence. Lorsque sa mère, couturière, va au marché, elle laisse Marcel dans la classe de son père, instituteur pour les enfants en âge d’apprendre à lire. Sage, au premier rang, Marcel ne perd pas une occasion d’apprendre… et il surprend un jour son monde en s’indignant d’un mensonge écrit au tableau : « la maman a puni son petit garçon qui n’était pas sage ». Sa mère inquiète lui interdira d’ouvrir le moindre jusqu’à ce qu’il ait atteint l’âge « normal » pour apprendre à lire. Quand il entre au cours préparatoire, son père est alors nommé titulaire dans l’une des plus grandes écoles communales de Marseille. Marcel a désormais un petit frère, Paul, de 3 ans son cadet. Les deux enfants sont alors régulièrement gardés par leur tante Rose, qui les promène dans le parc Borely. C’est là qu’elle donne ses rendez-vous à un monsieur moustachu, prénommé Jules, qui deviendra quelques mois plus tard leur oncle. L’oncle Jules et Joseph deviennent vite amis, même si leurs discussions autour de la fonction publique ou la religion ont tendance à être animées…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le roman original est un des chefs d’œuvres de Marcel Pagnol. Autobiographique, il est sans doute le plus accessible à un large public. Déjà adapté au cinéma au début des années 90, le voilà pour la première fois formaté à la bande dessinée, par une équipe sérieuse et adoubée par les héritiers de l’œuvre. En charge de l’adaptation, Serge Scotto et Eric Stoffel ont su trouver le juste équilibre entre le respect du texte original et la lisibilité nécessaire à l’art séquentiel. De fait, l’ouvrage en one-shot fait 85 planches bien denses, accompagnées par des encadrés narratifs nombreux mais jamais trop lourds. Faire moins aurait été trop léger ; faire plus aurait franchement appesanti la lecture. Portés par un verbe élégant, ici admirablement restitué et synthétisé, plusieurs thèmes forts et fondateurs s’y entrecroisent à merveille : l’amour pour un père, l’ingénuité de l’enfance, l’éducation laïque et la beauté de la garrigue provençale, vaste et sauvage. Les amoureux de l’œuvre s’y retrouveront ; les néophytes s’en imprégneront avec la même magie innocente et infantile. Au dessin, Morgann Tanco fournit lui aussi un sacré boulot, avec un trait qui vire allègrement du caricatural au semi-réaliste. Les personnages sont attachants, pleins de vie, les éléments de l’époque crédibles et détaillés, le découpage et la mise en scène inventifs et adaptés au ton des séquences… sans oublier la colorisation de Sandrine Cordurié, qui joue admirablement sur la lumière et les ombres, les contrastes appuyés du sud de la France. L’œuvre méritait autant de soin. En un mot : bravo !

voir la fiche officielle ISBN 9782818934579