parution 07 janvier 2015  éditeur Bamboo  Public ado / adulte  Thème Historique

Le Livre de Piik T1

Le secret de Sallertaine

Dans une cité médiévale, Piik refuse de devenir bourreau comme son père. Il préfèrerait apprendre à lire pour déchiffrer le message légué par sa défunte maman. Mise en place agréable de la première série jeunesse au long cours de Christophe Cazenove !


Le Livre de Piik T1 : Le secret de Sallertaine (0), bd chez Bamboo de Cazenove, Cécile, Cordurié
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2015

L'histoire :

C’est jour de fête au village : aujourd’hui, on va trancher la tête d’un (vrai) brigand. Au passage de sa cage jusqu’à l’estrade centrale, les gamins lui jettent des cailloux en l’insultant. Le jeune Piik se trouve quant à lui au-delà des murailles du château, affairé à semer de « l’herbe de tournenrond » dans les fougères du bois, afin que son père se perde en chemin… Car son père est le bourreau qui doit pourvoir à cette exécution, sur ordre de l’inflexible Seigneur de Baring. Le père de Piik se presse : il a du faire un aller-retour jusqu’à sa chaumière pour prendre une nouvelle hache. Car curieusement, celle qu’il comptait utiliser était limée au niveau de la cognée… Et en plus, il est tombé dans un trou recouvert de feuilles mortes. A croire que quelqu’un multiplie les pièges pour éviter qu’il fasse sa vile besogne !? Malgré tout, l’exécution aura bien lieu. Le lendemain, le père de Piik commence l’apprentissage de Piik. Car dans cette famille, on est bourreau de père en fils ! Piik met évidemment un point d’honneur à saborder les outils… Plus tard, en ville, Baring apprend au bourreau qu’il va avoir du boulot : il a décidé de lancer la traque pour retrouver et éliminer son prédécesseur, Pantaisson, qui vit planqué en compagnie de quelques fidèles. Piik, lui, se voit offrir un petit pain de la part de la cuisinière du château, la muette Sallertaine. A l’intérieur, il y a un petit papier avec un message écrit. Problème : Piik ne sait pas lire…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’est un petit évènement au sein des éditions Bamboo : Christophe Cazenove, le scénariste-maison, jusqu’alors spécialisé dans le « gag-bon-enfant-en-une-planche-grand-public » (quelques milliers à son actif), se lance dans une histoire complète au long cours. Oserait-on s’exclamer : alleluïa ! Car dans l’exercice du gag, Cazenove tourne depuis longtemps en rond. Sur proposition de sa dessinatrice Cécile, nous voilà immergés aux alentours de la guerre de cent ans, dans un petit village dirigé par un alter ego du Prince Jean de Robin des Bois. Le jeune héros Piik est le fils du bourreau et son père espère bien lui transmettre la vocation familiale. Or c’est mal barré : Piik est un non-violent qui fait rien qu’à saboter discrètement les outils de son paternel. Piik s’intéresse plutôt aux plantes médicinales, comme sa défunte maman. Car outre ce contexte, on apprend également en flashback que le bourreau a jadis du brûler son épouse, condamnée iniquement pour sorcellerie. Or il semble qu’elle ait légué un message écrit à son fils par l’entremise d’une muette, la Sallertaine du titre. Ne reste plus à Piik qu’à apprendre à lire… une quête initiatique primordiale ! La morale éducative est donc assurée, la bonne humeur légèrement humoristique aussi. Tant au niveau du récit que sur le plan du dessin tendre et semi-réaliste de l’autodidacte Cécile, en constant progrès, ce premier épisode s’avère très agréable à suivre. Cette nouvelle série jeunesse (et pas que) louche furieusement du côté de l’excellent Royaume de Benoît Feroumont, sans en atteindre (pour le moment) la percussion comique.

voir la fiche officielle ISBN 9782818932339