parution 09 septembre 2015  éditeur Bamboo  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Gastronomie

Les Fondus du vin T6

Beaujolais

L'heure est désormais à la découverte du Beaujolais et à ses arômes fruités. Des gags tannins irréguliers et destinés avant tout (et uniquement ?) aux amateurs de vins ou aux connaisseurs.


Les Fondus du vin T6 : Beaujolais (0), bd chez Bamboo de Cazenove, Richez, Berquin
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2015

L'histoire :

Thierry et son fils Thomas sont en visite dans une exploitation viticole du Beaujolais. Le propriétaire des lieux, Philippe, leur explique quelques différences concernant le mode de fonctionnement de la région. Le premier point distinct est que les dégustations ne se font pas au caveau, mais directement chez le vigneron. L'autre différence est qu'il n'y a pas de crachoir ! Et comme le cépage a permis de nombreuses cuvées, proposer de toutes les goûter finit d'asseoir l'hospitalité des vignerons du Beaujolais. Surtout lorsque les clients s'endorment chez eux ! Thierry apprend plus tard, en buvant un verre de Morgon qu'il trouve très fruité, comment se déroule le processus de la macération carbonique, un procédé intensifiant les saveurs. Pour Thomas, les vendanges se terminent enfin. Alors que son patron annonce que la « révole » va avoir lieu le soir-même, certains vendangeurs se font porter pâle, ne sachant pas que ce mot définit la fête du dernier jour des vendanges...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Hervé Richez et Christophe Cazenove poursuivent leur exploration des cépages les plus connus du terroir français avec Les fondus du vin. Pour ce 5ème tome, les auteurs ont choisi de parler du Beaujolais. Ce breuvage produit dans le nord du Rhône est toujours très populaire auprès des amateurs du genre. La formule des deux scénaristes reste la même depuis le début de la série, à savoir : des gags en une page alternant toujours humour et informations didactiques. Si la trentaine de pages se lit avec une légèreté certaine, Richez et Cazenove intègrent à leurs saynètes certaines pratiques de vigneron ou mettent en avant quelques procédés de production originaux. Nous n'échappons donc pas aux clichés liés à la consommation importante de vin et globalement, tout n'est pas vraiment hilarant. En bref : sympathique, intéressant, mais loin de nous faire décrocher la mâchoire. Grégoire Berquin illustre cet album avec un soin indéniable et bien en phase avec l'esthétique de la série. Certes, cet album n'a pas un goût de bouchon, mais on aurait apprécié qu'il ait plus de nuances en bouche.

voir la fiche officielle ISBN 9782818934098