parution 07 mai 2013  éditeur Bamboo  collection Grand angle
 Public ado / adulte  Thème Historique

Pour un peu de bonheur T2

Aurélien

Alors qu’on est proche de trouver le tueur au bestiau, Félix revit petit à petit. Un final brillant et prenant, pour un récit de la première guerre mondiale vue sous un autre angle.


 Pour un peu de bonheur T2 : Aurélien (0), bd chez Bamboo de Galandon, A.Dan
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bamboo édition 2013

L'histoire :

En 1919, la vie est paisible dans ce petit village de France. A peine se rend-on compte que la guerre mondiale s’est achevée depuis peu. Pourtant, certains habitants portent encore des traces en forme de terribles cicatrices. Félix Castelan, un ancien soldat, a du mal à se réhabituer à une vie quotidienne paisible et tranquille. Heureusement, sa famille va lui permettre d’oublier le cauchemar des tranchées. Son fils André et sa femme Esther acceptent petit à petit son retour et son masque qui cache une terrible blessure d’obus au visage. Beaucoup d’enfants sont intrigués par cette blessure et veulent absolument voir le visage marqué de Félix. Ils utilisent André pour atteindre son père. Dans le même temps, la police a arrêté un suspect qui pourrait être le tueur des bêtes. Tout le monde est soulagé, mais est-on vraiment sûr d’avoir pris le tireur qui terrorise le village ? Félix tente de s’éloigner de tout ce remue-ménage et construit une nacelle volante pour retrouver un peu d’air…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Suite et fin de cette enquête policière sur fond de Première Guerre Mondiale. Le rythme ne faiblit pas, bien au contraire. Laurent Galandon a l’art de créer une atmosphère tendue et pesante, tout en décrivant des scènes anodines du quotidien. Les jeux de retour en arrière participent à cette tension : on bascule parfois d’un épisode violent de la première guerre à une scène tendre du présent entre un père et son fils. Le lecteur devient paranoïaque, à force de tenter de deviner le coupable recherché par tout le village et doute sérieusement de l’identité de Félix. L’identité, il en est fortement question dans cet épisode. Dès le départ, on assiste à un flashback révélateur avec l’ajout d’un personnage important : Amable Richez, médecin des tranchées spécialiste des troubles mentaux. Crise d’identité, passé trouble, angoisse du présent, Félix traîne sa silhouette fantomatique comme s’il était encore sur le champ de bataille et traîne des cicatrices plus profondes qu’une gueule cassée. A ce titre, le dessin est particulièrement efficace dans cette peinture de la recherche de soi. Cases éclatées ou fragmentées, plans dynamiques et révélateurs, A.Dan (Alexandre Daniel) a encore progressé entre les deux tomes. Les cases sont plus fournies en décor et certaines scènes sont criantes de vérité. L’album est aussi celui des révélations où l’on tombe le masque. Comme un bon récit policier, elles sont fracassantes et explosives. Tout est finalement expliqué et l’arrière-plan de la guerre laisse planer une ombre encore plus terrifiante. Au final, ce récit policier est une brillante histoire qui se démarque sensiblement des autres récits de la guerre 14-18. Au lieu de dénoncer des faits de guerre affreux, les auteurs adoptent le point de vue de l’après-guerre. A l’image du masque de Félix, beaucoup de personnages vont porter les stigmates indélébiles d’une guerre inhumaine. Venez découvrir le monstre…

voir la fiche officielle ISBN 9782818923078