parution 06 juin 2012  éditeur Bayard  Public enfant / ado  Thème Chronique sociale

Playlist T1

Le secret de Lucille

Quand Lucille, une jeune collégienne peu intéressée par sa scolarité, mais passionnée par le son en général, rencontre Marc et Chloé, musique, groupe et concert ne tardent pas à s’inviter. Première mesure d’une série gentillette pour pré-ados.


 Playlist T1 : Le secret de Lucille (0), bd chez Bayard de Melchior-durand, Manboou, Blancher
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Bayard édition 2012

L'histoire :

Munie d’un enregistreur Nagra, Lucille, une jeune collégienne, a pour habitude d’arpenter la ville en chassant le moindre son : criée poissonnière, vacarme ferroviaire, aboiement canin ou roucoulement des pigeons alimentent une vaste bibliothèque qu’elle collectionne depuis des années. Ce jour là, c’est plus particulièrement le rythme d’un jeune joueur de djembé et le joli son de sa voix qui s’approprient la faveur de son micro. Attentive à son jeu, elle ne prend pas garde et se trouve délestée de son matériel par un voleur encapuchonné. En prime, elle se blesse au genou. Le joueur de djembé, qui se prénomme Marc, lui propose son aide. Elle accepte et il l’accompagne jusqu’à sa porte. Devant chez elle, Marc accepte timidement de monter dans l’appartement. L’endroit est magnifique. Marc est très impressionné. Peu à peu, il se détend. D'autant plus, lorsque Lucille lui fait entendre ce qu’elle fait (ou faisait avant la perte de son enregistreur…), les sons qu’elle enregistre : découpage, déformation, mise en rythme pour des mélodies originales et uniques. Une impro ensemble plus tard, le courant passe définitivement. Marc quitte le domicile de Lucille heureux. Puis il est rejoint quelques instants plus tard par le voleur du Nagra, fier de lui présenter le fruit de son larcin…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dédiée au 7-13 ans et prépubliée dans le magazine Okapi, cette nouvelle série nous confie aux bons soins d’une jeune collégienne et de sa toute nouvelle bande de copains. Au menu : musique, douleurs affectives et petites embrouilles entre amis, au rythme d’un récit débobinant de la grosse ficelle prête à amadouer le public ciblé. Pas franchement insipide, mais loin d’être captivant pour les adultes, ce premier épisode se charge des présentations classiques dans un univers voisin de son cousin asiatique, le shōjo. On suivra donc attentivement l’intenable Lucille, experte en distorsions de sons, qu’elle transforme en rythme et mélodie. Mais également instable et insolente au collège depuis la mort prématurée de sa maman. On observera du coin de l’œil ses relations difficiles avec son papa. On se laissera surtout faire par ses rencontres. En particulier, celle avec Chloé, la copine de classe en fauteuil roulant, douée pour le piano. Et celle avec Marc, le joueur de djembé un peu voyou qui tombe sous son charme en deux coups de cuillères à pot. Des nouvelles connaissances qui déboucheront sur la création d’un groupe, des répét', des compos et un concours musical. A l’issu de ce premier tome, seuls les plus malins (dont nous ne faisons malheureusement pas partie…) auront découvert ce qui constitue le fameux secret de Lucille. Mais plus que l’intrigue simplissime et ces quelques rebondissements mollasses, pour les autres, c’est avant tout le jeu des relations entre les personnages (amitié, amour, solidarité, trahison…) qui servira de harpon pour capter l’attention. Les plus jeunes se laisseront sans doute faire, peu regardant sur le ton gentillet de l’ensemble. Et pourquoi pas également grâce au dessin expressif joliment « pastelisé » et d’une lisibilité très convaincante de Manboou. Au-delà de 11-12 ans, difficile cependant d’accrocher…

ISBN 9782747039260