parution 25 novembre 1999  éditeur Casterman  collection Ligne rouge
 Public ado / adulte  Thème Policier, Aventure - Action

Caroline Baldwin T5

Absurdia

Un opéra-rock de Broadway est menacé par un serial-killer. Caroline Baldwin est appelée à la rescousse pour arrêter le déséquilibré. Un album décisif dans la vie de la jeune héroïne aux yeux verts.


 Caroline Baldwin T5 : Absurdia (0), bd chez Casterman de Taymans
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 1999

L'histoire :

Philips a une étrange affaire sur les bras : un serial killer implacable qui répond au doux nom de Midas. Aucune trace, aucun indice, aucun lien entre les victimes. Un matin, la presse publie une lettre du tueur. Celui-ci demande que Alan Layne, qui s’est décommandé il y a une dizaine de jours, remonte sur les planches de l’opéra-rock Absurdia qui devrait avoir lieu dans quatre jours à Broadway. Sans quoi, il continuera son macabre parcours. Clark et Rossey, les producteurs et créateurs du spectacle font appel à la Wilson Investigation et de facto à Caroline Baldwin. Le tueur mène le show à la banqueroute s’il n’est pas mis hors d’état de nuire. Caroline Baldwin se rapproche de son ami Philips qui travaille sur l’enquête. Ils décident d’aller interroger Alan Layne. Celui-ci leur explique les raisons de sa volte-face : aucune de ses versions n’ont été retenues pour l’album live. Il ne souhaitait plus continuer dans ces conditions. Pourtant, chose étrange, les meurtres ont commencé dès l’instant où il a renoncé à la tournée. Rien qui puisse faire avancer l’enquête. Une autre victime est retrouvée dans un appartement. Sur les murs sont inscrits des paroles de l’opéra rock Absurdia

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La genèse d’Absurdia mérite d’être racontée. Un jour d’été 1998, André Taymans reçoit la visite de Xavier Rossey, compositeur de chansons et de Philippe d’Avilla, un jeune comédien et chanteur. Les deux hommes veulent mettre sur pied une comédie musicale et sont fans du travail de Taymans. Intrigué au début, l’auteur de Caroline Baldwin se laisse séduire par leur projet, lui qui a longtemps hésité entre la bande dessinée et la musique. Et s’il en faisait une adaptation BD ? En regardant les photos de son précédent voyage à New York, il tombe sur des clichés de Broadway. L’inspiration lui vient : Absurdia est né. Rossey et d’Avilla sont enthousiastes, comme Casterman qui adhère au projet. Malheureusement, les producteurs renoncent à financer la comédie musicale. Seule la BD de Taymans verra le jour. Dépité, d'Avilla tente sa chance à Paris. Bien lui en a pris. En 1999, il intègre la troupe de Roméo et Juliette>. Il interprètera les Rois du Monde qui se vendra à plus de 1 400 000 exemplaires ! Avec Absurdia, Taymans pose un scénario haletant, où Caroline va être mise à mal. Son dessin met en lumière New York comme jamais, avec ses buildings balayés par la neige et le blizzard. Le final à lui seul vaut le détour…

ISBN 9782203379053