parution 28 août 2019  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Humour

La Fin du monde en trinquant

Un scientifique idéaliste et un jeune bon à rien sont pris en otages par des bandits russes, auxquels ils viennent de sauver la vie. Un one shot animalier où les caractères ressemblent malheureusement parfaitement à ceux des humains.


La Fin du monde en trinquant, bd chez Casterman de Krassinsky
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2019

L'histoire :

Dans la forêt de la Tougouska, en Sibérie, en janvier 1774, un jeune chien et un vieux cochon sont gelés dans une charrette. Le jeune chien a froid et veut rentrer chez lui. Le cochon a l’air furieux. Le jeune chien parle sans arrêt et met en fureur le vieux cochon. Lorsque le jeune chien veut s’arrêter parce qu’un loup est étendu au milieu du chemin, le cochon lui dit de ne pas s’arrêter, flairant le piège. Lorsque le chien s’arrête tout de même, les deux animaux sont prix au piège de bandits de grand chemin… Deux mois plus tôt, à Saint-Pétersbourg, le chancelier Troubeskoy promet à sa maîtresse, une magnifique jeune chienne, de trouver un stage à son fis. Le chancelier amène donc le jeune chien, un bon à rien de la pire espèce, au laboratoire d’astronomie du professeur Nikita Petrovitch, à l’académie des sciences. Pendant l’attente, le jeune touche à tout et se bat avec un chat, l’attaquant avec les instruments de précision du professeur, qui arrive à ce moment-là. Le jeune Ivan Polanski est parti du mauvais pied, et le vieux cochon, Petrovitch, est furieux. Mais leurs destins vont se lier lorsque le savant va découvrir qu’un village de Sibérie serait rayé de la carte par une météorite quelques mois plus tard…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après l’excellent Crépuscule des Idiots qui parodiait le Crépuscule des Idoles de Nietzsche, voilà que Jean-Paul Krassinsky se lance dans la saga russe. Il dessine toujours les animaux, mais ses animaux ont toujours des caractères d’humains, forts, généreux, violents ou méprisables. Les personnages sont très intéressants, campés avec précision et intelligence. Le scénario est passionnant et mêle plusieurs histoires qui ont toutes un intérêt : la survie des héros, l’histoire d’amour du jeune Ivan et la postérité du vieux Pétrovitch, sans parler de leurs ravisseurs violents, alcooliques et fous, et de la météorite qui les menace tous… Excellents personnages, histoire passionnante, le découpage est aussi agréable et offre la part-belle à un trait simple et efficace, soutenu par de magnifiques paysages à l’aquarelle. Epais roman graphique de 230 pages, La fin du monde en trinquant est abouti, agréable à lire et ressemble réellement à l’esprit du roman russe, même si son héros est aussi grandiloquent et agaçant que Fabrice del Dongo… Littéraire, donc, ce Krassinsky. Une (bonne) habitude…

voir la fiche officielle ISBN 9782203161610