parution 09 septembre 2015  éditeur Casterman  Public ado / adulte  Thème Historique, Aventure - Action, Guerre

Nungesser

Aventurier, tête brûlée lors de la Grande Guerre, as de l'aviation, pionnier de la traversée de l'Atlantique, Charles Nungesser a vécu 1000 vies. Une surprenante biographie romancée, sur un traitement graphique virtuose.


Nungesser, bd chez Casterman de Aseyn, Bernard
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Casterman édition 2015

L'histoire :

Fils aîné d'une famille aisée et aimante, mais de parents divorcés, Charles Nungesser passe une enfance heureuse dans le nord de la France, entre Valenciennes et Saint-Mandé. Il révèle très tôt un volontarisme rare, qu'il met en œuvre sitôt l'âge « adulte » atteint : à 15 ans, il part seul rejoindre un oncle au Brésil, pour faire fortune. Nungesser n'a cependant pas le sens des affaires. Il mettra cinq années à retrouver son oncle, en Argentine finalement, après avoir découvert l'automobile, après avoir appris à piloter des avions sur une prise de risques insensée, après avoir remporté un combat de boxe d'une grande violence et s'être ruiné lors de partenariats bancales. Il reste deux ans de plus là-bas, à jouer le gaucho (cow-boy), et à entreprendre la construction d'un aéroplane. Au printemps 1914, il rentre en France et découvre que son aimée Émilie ne l'a pas attendu pour se marier. Cela ne l'empêche pas d'en faire sa maîtresse. Cela ne l'empêche pas non plus de s'engager dans l'armée dès la déclaration de guerre promulguée : il a le patriotisme chevillé au corps. Il commence comme simple fantassin. Mais un exploit de cette tête brûlée à bord d'une voiture piquée à l'ennemi, lui vaut d'être médaillé par un général et de pouvoir choisir une affectation au sein du jeune corps aéronautique...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette biographie légèrement romancée de l'as et aviateur Nungesser est la preuve qu'en 2015, il est encore possible d'innover avec brio en matière d'art séquentiel. Le scénario de Fred Bernard n'a pourtant rien de révolutionnaire dans son approche narrative : un journal de bord d'Émilie, la maîtresse supposée de cette tête brûlée, héros trompe-la-mort de la première guerre mondiale, est prétexte à une voie off descriptive. Son enfance est donc vite brossée, son existence adulte se décompose en trois grandes phases : les années initiatiques et aventureuses en Amérique du Sud ; son engagement héroïque au sein de l'armée de l'ai, un corps d'armée pionnier durant la Grande Guerre ; sa tentative de traversée de l'Atlantique Nord, qui causera sa perte. Tout en s'éloignant de la stricte authenticité (Émilie a t-elle seulement existé ?), Bernard parvient à trouver le souffle romantique idoine et paradoxalement à rendre son récit réellement didactique. Entier, volontaire, patriote, dur-à-la-douleur, charismatique, Nungesser incarne en outre un héros terriblement attachant. En dépit de quelques concordances de temps bancales, le texte élégant et soigné de Bernard s'accompagne surtout d'un dessin en noir et blanc étonnement détaillé, largement à la marge des canons actuels de la BD, signé Aseyn. La richesse et la minutie des décors se rapprochent des gravures d'époque, au point qu'on croirait parfois ses cases tirées de lithographies ou de cartes postales anciennes retraitées graphiquement. L'ensemble forme une aventure dense, prenante, d'une belle cohérence. Une excellente surprise !

voir la fiche officielle ISBN 9782203074187