parution 01 septembre 2009  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Policier

Blitz T3

Black out

Une course poursuite dans un Londres sous les bombes, entre un espion nazi et le jeune Tony qui, bien malgré lui, doit remettre à Churchill un pli secret et convoité. Une approche narrative originale pour un récit sans véritable action.


 Blitz T3 : Black out (0), bd chez Dargaud de Rivière, Floc'h, Delf
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2009

L'histoire :

Soho-Square, 1942… Malgré l’interdiction faite aux citoyens londoniens de quitter leur domicile à la nuit tombée en raison des bombardements ennemis, Miss Craigie se retrouve au domicile de Francis Albany. L’objet du délit : une envie irrépressible de lui montrer les planches qu’elle vient de finaliser et qui doivent bientôt paraitre dans le Dandy Comic sous leur 2 signatures… Cette BD emprunte quelques similitudes flagrantes avec leur univers puisqu’on y suit la nuit mouvementée du jeune Tony Hewston-Davis qui peste d’effectuer son tour de garde comme Warden (le pauvre type qui vérifie que les rideaux sont bien fermés pour le black-out) dans un Londres dévasté par les pilonnages au printemps 1941. Ce soir là, lui qui rêvait d’aventure et d’action, est servi au-delà de ses espérances : Vanessa, sa fiancée qui officie comme infirmière, lui remet un message frappé du secret qu’un agent des services de Sa Majesté lui a confié avant de trépasser. Tony s’empresse alors de rejoindre le 10 Downing Street pour confier la missive au Premier Ministre. Il y met d’autant plus de cœur que l’espion qui vient de céder sa vie pour la Couronne n’est autre que David, son meilleur ami d’enfance. Néanmoins, les balles nazies qui viennent d’abattre le jeune espion ne tardent pas à siffler aux oreilles de Tony : la « 9e colonne » n’est pas décidée à laisser le message parvenir à destination…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Blitz et Underground, Black Out est le troisième volet d’une trilogie commencée en 1983 par les anglophiles Floc’h et François Rivière (les Voulzy de la BD, au regard du temps écoulé entre chaque album, soit 13 ans) et dont le thème central est le « Blitz », cette période historique qui vit Londres résister aux bombardements nazis. Un univers « so british » où l’on s’attend à voir surgir à chaque instant un moustachu bien coiffé et le petit doigt en l’air en train de siroter son thé, quand bien même tout s’écroule autour de lui. Cette incursion dans la société anglaise en forme de jolie clin d’œil, et auquel le graphisme sans nul doute estampillé ligne claire (bien classique de chez classique) donne un petit cachet aristo, ne donne malheureusement pas lieu à une profusion d’aventures et d’actions. Ne vous attendez pas à haleter de pages en pages au rythme d’une intrigue et d’un suspens effrénés : le récit se veut sans surprise, lisse, édulcoré. Et si l’élégance du propos ne parvient pas à convaincre, il suffira de regarder du côté du schéma narratif pour reconnaître l’indéniable talent du duo : en entremêlant avec science et fluidité plusieurs récits, en liant aux planches habituelles 3 nouvelles illustrées (à la manière des magazines des années 40), on assiste à un subtil exercice dans lequel les auteurs nous donnent le sentiment d’accéder à une nouvelle histoire d’un clic de souris… Et pourtant, c’est bien un ouvrage fait de papier qui s’agite entre nos mains : preuve, s’il en est, qu’avec son air vieillot, cette série emprunte des chemins narratifs novateurs et judicieux.

voir la fiche officielle ISBN 9782205058604