parution 01 avril 2008  éditeur Dargaud  collection Poisson pilote
 Public ado / adulte  Thème Humour

Casiers judiciaires T1

Des prévenus se succèdent à la barre et s’expliquent parfois de manière inattendue sur les faits qui leur sont reprochés. Un recueil d’anecdotes judiciaires fendardes, digne du bêtisier du parquet…


 Casiers judiciaires T1, bd chez Dargaud de Lefred-Thouron, Aranega, Bernatets
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire :

Cela se passe en général dans un palais de justice provincial. Au barreau, divers accusés, convoqués pour divers délits communs, répondent de leurs actes et font face à leurs responsabilités. Parmi eux, il y a le prévenu condamné pour violences conjugales, l’alcoolique récidiviste qui conduit invariablement avec 3g d’alcool dans le sang, le délinquant « incivilisé » et analphabète, l’obsédé sexuel qui s’est rendu coupable d’exhibition… Mais aussi le quidam sanguin qui s’est « lâché » en présence d’un représentant des forces de l’ordre, le petit plaisantin qui prend le tribunal pour une scène comique, le type adepte des harcèlements téléphoniques… Ou encore le cambrioleur ordinaire, les skinheads néonazis, le minable braqueur décérébré, ou même le taré qui se balade depuis deux ans avec les cendres de son chien bien-aimé dans un sac plastique. Devant eux, un juge austère et rigoureux veille au déroulement impartial de la machine judiciaire. C’est à ce moment, souvent, que tout déraille. Sommés de s’expliquer, les accusés rivalisent de répliques inattendues, d’explications culottées ou désarçonnantes de crétinerie…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En marge des aventures ordinaires et néanmoins abasourdissantes de Victor Lalouz, Diego Aranega, cette fois au dessin, anime depuis plusieurs mois les pages du quotidien Libération, en compagnie de son compère Lefred-Thouron (aux scénarii). Dans la forme, ces chroniques judiciaires humoristiques adoptent les mêmes « gaufriers » de 6 cases, sur une demi-page, que les gags de notre bien-aimé (mais crétin) Victor. Pareillement, les auteurs cherchent le biais le plus percutant pour chatouiller nos zygomatiques avec une réplique qui tue dans la dernière case. Découvertes au quotidien dans la rubrique judiciaire d’un grand journal, cela fonctionne plutôt pas mal. Les situations sentent presque le vécu et les auteurs en extraient des scénettes équilibrées et savamment amenées dans la gestion de la chute. Pourtant, une fois réuni en recueil, le résultat ressemble un peu à un « bêtisier de la justice » adapté en BD, avec les limites inhérentes et rébarbatives du format catalogue. Sans doute, d’ailleurs, y a t-il du vrai dans ces anecdotes décalées, pour peu que Lefred-Thouron ait recueilli ses idées auprès de membres de la profession. Il persiste une photographie à la fois cocasse et pathétique des tares de notre société moderne…

voir la fiche officielle ISBN 9782205061390