parution 01 mai 2009  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Aventure - Action, Chronique sociale

En sautant dans le vide T4

Quand tout s'écroule

Raul traine désormais avec Ivan... qui ignore être la cible prochaine d'un contrat impitoyable. Flirts croisés entre ados, sur fond de vengeance meurtrière. Avant-dernier tome d'un thriller djeunz urbain à l'ambiance prégnante...


 En sautant dans le vide T4 : Quand tout s'écroule (0), bd chez Dargaud de Man, Ego
  • Notre note : Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star
  • Scénario : Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star
  • dessin : Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
©Dargaud édition 2009

L'histoire :

La rupture est désormais consommée entre les 3 amis d’hier. A la suite de son terrible accident, Raul s’est éloigné de ses partenaires de parkour, Edu et Luna. Désormais, il a une prothèse artificielle de dernière génération, qui compense presque comme une vraie, et il traine aux côtés d’Ivan, une véritable brute. Il tient ses amis pour responsable de ce qu’il lui est arrivé et voit en Ivan son sauveur, celui qui a payé sa prothèse. Il ignore que pour ce faire, Ivan s’est servi de son frère Hector et qu’il l’a tout simplement tué ensuite ! Il ignore qu’Ivan, sous ses allures de grand frère protecteur, est un ignoble psychopathe… En marge de cela, Luna se rapproche sensiblement d’Edu, jusqu’à l’embrasser subitement. Mais Edu en a eu marre de l’attendre et sort désormais avec la craquante Monica… ce qui plonge Luna dans des colères noires. Parallèlement à cela, Javi et « le gros » continuent de servir de larbin au « Diablo », le tueur qu’ils ont engagé pour buter Ivan. Mais celui-ci prend du bon temps et tarde à passer à l’action. Quand Javi a le malheur de lui reprocher, il se fait démonter la face comme jamais. Le Diablo enclenche alors tout de même la phase suivante de son action. Mais d’abord, il achète un peu d’outillage dans un magasin de bricolage…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Pour vous la faire courte : Luna embrasse Edu, qui préfère Monica, tout en regrettant son amitié avec Raul, qui traine avec l’ultra-violent Ivan, qui a buté son frère Hector, et qui ignore que l’ultra-ultra-violent Diablo, embauché par Javi, s’apprête à lui marave sa chetron. Bref, ça va dépoter au prochain tome, déjà prévu pour août 2009. Une nouvelle fois, l’atmosphère urbaine djeunz contemporaine est particulièrement prégnante. Dans ce microcosme, les tatoos, le parkours, le deal, les mangas, les flirts et les téléphones portables composent les préoccupations quotidiennes de ces ados. Man a véritablement soigné et réussi cet aspect et en ce sens, sa quinqualogie aura marqué notre époque. On ne s’imagine pas une seconde que l’auteur hispanique Man (de son vrai nom Manolo Carot) ne remette pas un minimum d’ordre dans toutes ces tensions croisées. Quid de l’amitié artificielle entre Raul et Ivan ? Quid des amourettes entre nos trois amis ? Quid de la vengeance qui va inévitablement provoquer un cataclysme dans l’entourage de Raul ? A ce sujet, la dernière case se révèle un cliffhanger particulièrement haletant ! Bref, cet opus met en place les protagonistes, pour un final qu’on attend et espère en apothéose.

voir la fiche officielle ISBN 9782205005858