parution 10 octobre 2014  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Fenêtre sur cours d'école

Par sa fenêtre, une auteure de BD observe une cour de récrée et les bambins qui s’y ébattent au fil des saisons. Poésie et nostalgie, à contre-courant de l’œuvre d’une auteure jusqu’alors trash et cynique.


Fenêtre sur cours d'école, bd chez Dargaud de Coryn
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2014

L'histoire :

Une fenêtre située en hauteur donne sur une cour d’école primaire. Depuis ce point-de-vue, on voit une haute façade qui se dresse sur la droite, une rangée de 5-6 hauts et vieux arbres sur la gauche, et des lignes tracées au sol entre les deux. Une observatrice dessine les scènes auxquelles elle assiste. Le matin, vers 8h15, un premier gamin arrive. A 8h25, ils sont déjà nombreux à jouer et discuter. A 8h30, c’est un joyeux tumulte, au plus fort de l’effectif. A 8h31, les enfants deviennent des élèves : ils sont rangés deux par deux devant la façade, en deux rangées. A l’heure de la récrée (10h15), on peut observer un cours de poirier contre le mur. L’une s’en sort avec les honneurs, d’autres n’arrive pas à lever leurs fesses… un troisième a les bras qui cèdent et il s’assomme contre le sol, tout couillon. Plus tard dans l’année, il neige. Blanche immaculée durant toute la matinée, la cour devient marronnasse en quelques minutes dès que sonne midi. La traditionnelle bataille de boules de neige éclate, qu’on transforme en challenge de bonhomme de neige lorsque ça tourne mal…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Autant elle peut être vache et cynique envers les vieux (Le péril vieux, Le monde merveilleux des vieux), autant Laetitia Coryn se mue en auteur sensible et attentive s’agissant des enfants. Nous ignorons le degré de véracité quant à l’inspiration de cet ouvrage, mais il semble bien que la fenêtre de travail de l’auteure ait durablement donné sur une cours d’école primaire. Dès lors, Coryn a couché sur papier ce qu’elle a observé, des scènes traditionnelle de la vie scolaire muettes et néanmoins très parlantes, telle une entomologiste attentive et attendrie de l’espèce infantile. Certes, on n’apprend strictement rien sur les comportements des bambins de cet âge : ça court, ça fait des petites bêtises, ça se chamaille, ça joue au ballon, ça a un comportement grégaire… Mais il faut reconnaître à l’auteur une grande poésie dans cet exercice à contre-courant de sa production. Rien que la technique de dessin utilisée (un pinceau à l’encre noire, rehaussé de quelques lavis gris et teintes pures à l’aquarelle) prouve le changement radical de registre. Si le peu de dialogues favorise une lecture (trop ?) rapide, on en ressort forcément super nostalgique d’une époque révolue et innocente. A lire en écoutant Alain Souchon : J’ai dix ans ! Je sais que c’est pas vrai mais j’ai dix ans ! Si tu m’crois pas hey, t’va-oir ta gueule à la récré…

voir la fiche officielle ISBN 9782205067439