parution 01 juin 2006  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Espionnage

Imago Mundi T8

L'héritage Jomon

L'agence Imago Mundi concentre ses recherches sur le sol des Kouriles, riche en minerais précieux et en informations archéologiques. Une fin de diptyque assez stéréotypée...


 Imago Mundi T8 : L'héritage Jomon (0), bd chez Dargaud de Braquelaire, Corbeyran, Brahy, Marquebreucq
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2006

L'histoire :

En mission archéologique sur une île sauvage du pacifique nord, l’agence Imago Mundi met sa technologie de pointe au service d’une équipe de géologues, et détecte par ce biais l’imminence d’une éruption volcanique – hélas trop tard. Loïc Mellionnec s’en tire miraculeusement, mais sa nouvelle conquête du moment, la géologue russe Alieska Dablievski, est gravement blessée par la chute d’une pierre et un de ses collègues meurt aspiré par une coulée de lave. A Vladivostok, au chevet d’Alieska plongée dans le coma, Loïc accepte alors le contrat proposé par l’employeur de l’équipe décimée par l’éruption. Séduit par les capacités hors pairs des rayonnements laser, ce dernier est persuadé que la technologie Imago Mundi va détecter des particules de rhénium, un métal extrêmement rare, dans le sol volcanique de l’archipel des Kouriles. Lorsque Loïc annonce l’affaire à ses partenaires, Leïa lui fait part d’une intuition : selon elle, le géologue rescapé de l’équipe russe avait les pleines aptitudes pour détecter la dangerosité du site… mais il n’a rien dit. Quel lobby peu scrupuleux aurait intérêt à ce que les entrailles des Kouriles demeurent confidentielles ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Si le premier tome de ce nouveau diptyque peut être lu comme une histoire complète, à la fois divertissante et basée sur de rigoureuses expérimentations scientifiques, cette « extension » s’avère nettement moins enthousiasmante. Le canevas du scénario concocté par Eric Corbeyran est certes téléphoné, mais surtout il n’y a plus guère trace de prouesse scientifique. Tout juste Loïc se lance t-il dans une inexplicable tirade sur les principes de base de la technologie Imago Mundi. Pour le reste, le trio de héros comprend un peu vite les enjeux de ses adversaires et s’investit bien consciencieusement à leur mettre des bâtons dans les roues. Dommage, il y avait sans doute plus percutant à faire en matière scientifique sur le sujet des volcans. Dans le sol des Kouriles, ils découvrent donc le métal recherché, font la découverte archéologique et anthropologique révolutionnaire qu’il fallait, arrêtent les méchants, ouvrent un musée et à la fin tout le monde est content, se porte bien et s’embrasse. Heureusement, le savoir-faire de Corbeyran en matière de narration et de dialogues n’est plus à prouver. Si l’on fait fi de tous ces clichés grand public, on passe tout de même un bon moment de divertissement, malgré une intrigue qui ne restera pas dans les annales…

voir la fiche officielle ISBN 9782871299554