parution 01 septembre 2008  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Sentimental, Chronique sociale

La b.D. des filles T2

Battements de coeur

Quelques jours dans la vie de 4 adolescentes. Entre amours, papotages et interrogations. Une BD pour les filles faite par 2 filles. Un gros bonbon sucré qui colle un peu aux dents…


La b.D. des filles T2 : Battements de coeur (0), bd chez Dargaud de Baraou, Colonel Moutarde
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire :

Quatre copines, 15 ans, un cœur qui bat et des galères… Imaya, black au corps de liane, réussit presque toujours tout, même ce qu’elle déteste, le sport entre autres. Pour faire papoter les copines, et surtout susciter un rictus chez cette bougon d’Amandine, elle répond favorablement aux sollicitations de l’entraineur d’athlé et relève le défit. Encore au dessus du lot, elle est vite contrainte de se mesurer aux garçons et croise le regard du blond Jürgen : c’est l’électrisation… et une excellente raison de courir ! Noémie, brune au museau orné d’une paire de binocle intello, est quant à elle ravie d’accueillir sa Mamie Nounette, celle avec laquelle elle a tant partagé. Mais Nounette n’est plus la même. Outre les tracas de l’hospitalisation de son mari, elle soupçonne son infidélité. Mamie Nounette jalouse ? Noémie est déçue. Elle attendait, de celle qui lui a transmis tant de belles choses, une autre réaction. Pour Yseuse, brunette aux yeux pétillants, l’heure de gloire a sonné : elle vient de décrocher un rôle dans une comédie musicale, elle va enfin monter sur scène ! Mais comment l’annoncer aux autres ? Continueront-elles de l’aimer comme avant ? Amandine, blonde au front boudeur, est à 1000 lieues de tout ça : ses parents ont décidé de se débarrasser d’elle. Ils envisagent, en effet, de lui louer un studio une fois le Bac décroché. Et si toutes ses manigances étaient liées à l’arrivée prochaine d’une petite sœur ? Quatre copines qui grandissent tout simplement…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Flashy et pailletant à souhait, vrillant irrésistiblement les iris formatés, l’ouvrage cherche à plaire, sans vouloir le cacher, à un public « filleminin ». Qu’on se le dise : se retrouver en possession d’un tel objet lorsqu’on est un garçon paraitrait immédiatement suspect… La BD des Filles, évoque une tranche de vie de 4 adolescentes qui, dans cet opus, se trouvent à la croisée des chemins. Fin des amourettes et début d’amour avec un grand « A », adieu aux illusions sécurisantes de l’enfance, quête de soi... Si la thématique abordée semble, effectivement, correspondre à l’adolescence, la manière choisie convainc peu (et pas uniquement les vieux messieurs !). La lecture rapide laisse la sensation d’un survol superficiel et sans intérêt du quotidien de 4 lycéennes, on append au final relativement peu de choses. L’enchainement des situations est souvent trop brutal, on se perd vite dans l’espace et le temps. Enfin, et pour ce type de sujet c’est ici que le bas blesse, on ne s’attache pas du tout aux personnages qui donnent une bien piètre image des jeunes adolescentes : des gamines superficielles. Rassurons-nous, il en existe de biens plus intéressantes dans la réalité. Le dessin de Colonel Moutarde donne un ton des plus chics au récit : harmonie de la colorisation (une gamme différente pour chaque situation s’il vous plait), minois craquants, tenues vestimentaires impeccables, look moderne etc. Mais il manque au graphisme un petit zest de folie qui aurait donné à nos filles un peu de fougue et de profondeur. Incontestablement, l’objectif était de trouver un public avant de nous construire une histoire. Dommage, le contraire aurait sans doute été plus sympa…

voir la fiche officielle ISBN 9782215046165