parution 21 septembre 2018  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale

Les Grands espaces

Catherine est une petite fille qui fourmille d'idées et d'imagination, ce qu'elle va mettre à profit dans une nouvelle vie à la campagne (poitevine) qui lui tend les bras ! Un (re)tour à la Terre autobiographique, à la fois poétique et drôlatique.


Les Grands espaces, bd chez Dargaud de Meurisse, Merlet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2018

L'histoire :

Dans son appartement parisien, Catherine Meurisse (adulte) dessine une porte et l'ouvre. Elle se retrouve dans les prés, dans son corps de petite fille arpentant la campagne. C'est le cadre qu'ont choisi ses parents pour élever sa sœur et elle, laissant derrière eux la ville. Ils vivent dans une ferme située dans un village de 200 habitants. Alors que son père dévoile les plans de la future maison, leur mère plante un rosier et des ancolies. Catherine explore la maison et ses alentours avec sa sœur : chaque signe découvert les amène à s'inventer des histoires. Elles s'amusent à récupérer des objets à gauche et à droite pour créer leur propre musée, des clous datant du Moyen-Âge, des vieilles pierres, des coquilles Saint-Jacques fossilisées, des fers à cheval, des collections de merde et de crottes... et même un squelette (normal, le cimetière n'est pas très loin !). Y'a pas à dire : cette maison est un véritable trésor ! La vie à la campagne, c'est aussi le chien qui fait peur aux poules, qui périssent d'une crise cardiaque ; les bourdons enterrés dans une boîte d'allumettes après avoir prononcé une homélie ; et la petite oie baptisée Princesse qui finira en rillettes !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les Grands Espaces de Catherine Meurisse, c'est son enfance à la campagne, suite à la décision de ses parents de prendre la clé des champ. Les Grands Espaces, c'est aussi, ce moment magique où le champ des possibles s'ouvre, un moment évoquant le terreau de l'imagination fertile qui la mènera à devenir auteur de BD. Après avoir tenté d'exorciser le 7 janvier 2015 avec La Légèreté, puis raconté les turpitudes des relations amoureuses (entre autres) dans Scènes de la vie hormonales, elle revient ici à un récit personnel, une sorte de retour à l'essentiel, comme pour mieux se recentrer sur elle-même. Loin de tomber dans le pathos, elle s'amuse de chaque moment avec un humour noir bien féroce (le doigt de papi conservé dans le formol) ou un humour pipi-caca jouissif (les jeux avec les Barbies qui traînent dans les excréments), parsemant l'histoire de références en tout genre (Pierre Loti, Louis XIV, Zola, Proust, Rabelais...). Son dessin sans fard, toujours aussi expressif, donne un supplément d'âme et une légèreté bienvenue quand elle évoque la mort du cochon transformé en boudin #balancetonboudin. Son trait est d'ailleurs plus joyeux avec des couleurs vives, comme si elle avait tourné la page de la douleur. Merci pour ce moment, Dame Catherine.

voir la fiche officielle ISBN 9782205074505