parution 24 septembre 2010  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Humour

Maïa T1

La boîte de pandore

A peine vient-elle d'apprendre qu'elle est la nouvelle gardienne de la boîte de Pandore, que la petite Maïa a pour mission d'aller la récupérer en Turquie. Une BD jeunesse pétillante, acidulée avec des héroïnes sympas.


 Maïa T1 : La boîte de pandore (0), bd chez Dargaud de Luciani, Colonel Moutarde
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2010

L'histoire :

La jeune Maïa est plutôt fière d’elle en rentrant à la maison : elle vient de décrocher une excellente note en rédaction. Il faut dire que c’est plutôt une habitude, car Maïa est une élève sérieuse et studieuse. Camille sa cousine, chez qui elle vit, ne peut pas en dire autant. Elle, ce n’est pas d’avoir de bonnes notes qui l’intéresse, mais plutôt de faire des expériences. Pourquoi ne pas tenter, par exemple, de faire manger des cornichons au chocolat à sa cousine ? Ce qu’elle fait d’ailleurs, pour lui donner la leçon que sous prétexte d’être agréable et gentille, Maïa est prête à avaler n’importe quoi… Un peu plus tard, Maïa se refugie au grenier pour s’isoler parmi les affaires que ses parents (qui ont disparu) lui ont laissé. En fouillant dans les cartons, elle tombe, sur 4 petites bestioles qui semblent être cachées là depuis longtemps : Vénus, Diane, Saturne et Mars, des divinités grecques que Maïa est seule à voir et qui désormais l’accompagnent partout. Leur premier conseil est de demander à leur nouvelle amie d’orienter le choix des prochaines vacances de la famille. Il serait en effet judicieux que tous aillent en Turquie. Pourquoi ? Simplement parce qu’à Istanbul, la jeune fille doit mettre la main sur la boîte de Pandore, avant qu’elle ne soit ouverte à nouveau. Pandore a été la première gardienne de cet objet divin… c’est désormais le tour de Maïa !

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Au rayon jeunesse, souhaitons la bienvenue à cette nouvelle petite héroïne, fruit d’une nouvelle collaboration entre Brigitte Luciani et Colonel Moutarde. Le temps de nous attacher à deux pétillantes gamines, le duo délaisse un temps leurs chroniques sociales mâtinées de sentiments (Histoire cachée, Comédie d’amour, L’espace d’un soir…). Emballée par le trait soigneux et si identifiable de notre fan de Cluedo, l’aventure de cette petite orpheline et de sa cousine est parfaitement calibrée. Dynamique, scellé par un bout d’intrigue parfaitement adaptée au public cible et baigné d’exotisme via le soleil istanbuliote, le récit ne mettra pas longtemps à convaincre nos jeunes lectrices. Certes, l’aventure reste des plus classiques, mais cette mise en bouche gagne un bon point, en raison de la parfaite complémentarité de ce duo de gamines. Du coup, chaque lectrice ne perdra pas de temps pour s’accaparer la sympathie de celle qui lui ressemble le mieux (ou à qui elle aimerait ressembler) : Camille, la tête brulée, véritable petit feu follet ou Maia, la discrète, sérieuse et soignée. Mieux encore : il ne serait pas surprenant qu’au cours de l’aventure, les 2 s’accaparent conjointement l’attache, en allant piocher chez la cousine un nouveau trait de caractère qu’elle ne possédait pas à priori. La base « mythologique » de l’intrigue apporte une petite touche originale et instructive au propos. Même si, à part leurs velléités humoristiques, on ne comprend pas encore très bien à quoi servent les petites divinités grecques, l’utilisation de ce ressort scénaristique s’intègre parfaitement. Bref, un début d’aventure frais et joyeux, à suivre les yeux fermés… Même s’il est conseillé d’en ouvrir au moins un, pour apprécier le graphisme rond et acidulé qui fait tout le charme de cette ouverture de série.

voir la fiche officielle ISBN 9782205063295