parution 27 octobre 2017  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Anticipation, Guerre

Mémoires de la guerre civile T2

Chronique de la guerre civile

Dans un futur très proche, une unité d’intervention lutte pour protéger les villes qui sont devenues des enclaves. Un capitaine exemplaire commence à douter du bienfondé de ce mode de vie. L’heure de la libération et du retour à l’égalité approche…


 Mémoires de la guerre civile T2 : Chronique de la guerre civile (0), bd chez Dargaud de Marazano, Ponzio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2017

L'histoire :

Dans un futur très proche, les principales villes du globe terrestre sont des enclaves séparées des campagnes par des fortifications. Les enclaves sont considérées comme un havre de paix dans un monde chaotique. Ces zones protégées sont le lieu de villégiature des citoyens. Cette classe sociale privilégiée vit dans des conditions optimales de richesse, de confort et de sécurité. Isolées des dangers et de l’agitation des rebelles à l’extérieur par des murs et des tours de béton, les enclaves sont protégées par des forces spéciales appelées Sections d’Interventions (SI). Vivian, capitaine émérite des SI, fait toujours le même cauchemar, suite à la débâcle qui a entraîné la chute de l’enclave de Tokyo. Le militaire se voit à la tête des forces rebelles et fait tomber une par une les enclaves du monde pour rétablir l’égalité entre les rebelles à l’extérieur et les citoyens dans les enclaves. Vivian réussit à refouler ses sombres pensées nocturnes au plus profond de lui, jusqu’au moment où, lors d’une mission de routine à l’extérieur, un drone se met à effectuer un tir létal sur un rebelle menotté. Quel peut être le lien entre ses cauchemars, la boîte de strip du Blue Parrot et le Tiqqun ? Peut-être les réponses se trouvent-elles en Terre Sainte, où Vivian et son équipe sont envoyés pour éviter que l’enclave de Tel Aviv ne sombre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le scénariste Richard Marazano imagine ici un récit d’anticipation cohérent et de très bonne facture. Les personnages sont attachants et l’énigme autour de Vivian est très bien mise en scène. La force du scénario est son potentiel de double lecture. Là où les uns auront plaisir à suivre une histoire de science-fiction bien menée, les autres pourront interpréter ce récit comme une satire de la civilisation actuelle. Effectivement, en dézoomant au maximum sur le globe, on peut assimiler les enclaves décrites dans le récit à des points particuliers entre continent. Comme par exemple les zones de no man’s land au Maroc autour des villes espagnoles de Ceuta et Merilla, qui sont deux portes d’entrées vers l’Europe pour des flux de migration venant d’Afrique ; ou encore la frontière américano-mexicaine avec ses kilomètres de grillages et barrières, sans parler du fameux futur mur de Donald. Toutes ces barricades sont créées pour protéger la richesse, le confort et la sécurité, au détriment de la liberté et de l’égalité entre peuples. A l’échelle macroscopique, le parallèle est aussi simple à créer entre les banlieues et les centres villes, même si les barrières sont, dans ce cas, sociales et plutôt virtuelles. La partition dessinée confiée aux mains expertes de Jean-Michel Ponzio est à première vue surprenante. Le dessin des personnages extrêmement réalistes peut laisser le néophyte pantois par sa technique de graphisme peu utilisée dans la bande dessinée. Une impression de superposition des personnages par rapport au décor prédomine. Désorienté, étonné, conquis ou déçu, une chose est sure : le style du dessin ne plaira pas à tout le monde et c’est tant mieux. Afin d’éviter de sombrer dans le conformisme, le lecteur a besoin de cela : une proposition différente. Car somme toute, les planches sont très jolies et abouties. Ce nouvel opus propose un scénario malin et identifiable à ce qui se passe aujourd’hui et le dessin un peu futuriste colle parfaitement au style choisi.

voir la fiche officielle ISBN 9782205075243