parution 07 décembre 2012  éditeur Dargaud  Public enfant / ado / adulte  Thème Aventure - Action

Tanguy et Laverdure T3

Le vol 501

Les membres de l’escadrille de Tanguy et Laverdure profitent d’une étape en Guyane Française pour faire un peu de tourisme, alors que se noue le sabotage industriel de la fusée Ariane. Mise en place d’un diptyque sur un rythme bancale…


 Tanguy et Laverdure T3 : Le vol 501 (0), bd chez Dargaud de Laidin, Fernandez, Alquier
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2012

L'histoire :

L’escadrille d’avions de chasse à laquelle appartiennent Tanguy et Laverdure font étape en Guyane française, sur leur route vers le Nevada. Ils traumatisent tout d’abord le contrôleur aérien de l’aéroport de Rochambeau, par un atterrissage groupé parfaitement contrôlé. Tout en prenant la mesure de la température sur le tarmac, ils rejoignent ensuite leurs quartiers, pour partager un barbecue géant en compagnie du préfet local. Laverdure est alors victime d’une mauvaise blague de ses compères, qui envoie une tablée entière de mets à la figure du préfet. Les jours qui suivent sont occupés à des vols de reconnaissance au-dessus de la forêt équatoriale, ce qui n’est pas toujours simple pour les moteurs, étant donné l’humidité ambiante. Les autorités craignent en effet de l’espionnage industriel autour du centre de tir spatial de Kourou, d’où doit prochainement s’envoler la fusée Ariane 5. Entre deux missions, Tanguy et Laverdure font aussi un peu de tourisme et visitent les îles de la désolation, jadis consacrées au célèbre bagne qui eut pour pensionnaires Dreyfus et Papillon. Un peu de pêche sous-marine, un peu de bronzette, un peu de nautisme… Ils croisent aussi un curieux voilier rempli de jeunes femmes en monokinis, qui affolent passablement Laverdure…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les chevaliers du ciel n’ont plus la splendeur du temps de Jean-Michel Charlier et Albert Uderzo. Aujourd’hui, c’est Jean-Claude Laidin qui assume le scénario de la reprise. Or, si cet ancien pilote et journaliste spécialisé aviation est parfaitement au point sur la question aéronautique, il n’en va pas vraiment de même sur le plan narratif. Par exemple, les 20 premières pages de ce nouvel opus se déroulent sans rythme et ressemblent à une plaquette promotionnelle pour la Guyane française. Passés au second plan, nos héros nous font profiter d’un tourist-tour sur les atouts de ce département d’outre-mer : sa chaleur, l’archipel du bagne, le centre spatial de Kourou, les demoiselles qui font bronzette en bikini… On se demande bien où les auteurs veulent en venir. Il faut attendre la page 21 pour qu’un début d’intrigue nous soit proposée, presque en dilettante : le fils d’une amie a été kidnappé par des malfaiteurs qui exercent un chantage sur elle afin, visiblement, de saboter la fusée Ariane 5. Dès lors, l’album – dont le dénouement interviendra dans un prochain tome ! – commence à mettre en place des éléments pour étayer une intrigue, un peu dans le désordre. Au-delà du souffle absent, on peut aussi regretter quelques comportements machistes et grossièretés. Certes, les personnages sont des militaires et on veut bien croire que dans l’intimité d’une chambrée, ça ne fasse pas dans la dentelle … Mais le rôle de ce genre de héros n’est-il pas de tirer les comportements sociétaux vers le haut ? Les amateurs d’aéronautique en auront toutefois pour leur argent, avec moult ballets aériens et expressions typiques du langage CB. Les dessins d’Yvan Fernandez se font également le relai d’un exercice de dessin technique ultra-réaliste, avec quelques dichotomies de style au niveau des personnages (Laverdure appartient à un style semi-réaliste, a contrario de tout le reste).

voir la fiche officielle ISBN 9782205053753