parution 25 janvier 2019  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Esotérique

The Black Holes

Des femmes découvrent l'art en s'adonnant sans le savoir à d'étranges voyages dans le temps. Un récit particulier et peu accessible, qui reste tout de même un voyage visuel mystique fascinant.


The Black Holes, bd chez Dargaud de Gonzalez
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2019

L'histoire :

Gloria, Laura et Cristina ont un projet fou : créer un groupe punk ! Il faut dire que Laura écrit des textes particuliers, mais puissants. Avec Gloria, elles se rendent chez Cristina en pleine nuit. Elles viennent voir le studio. Le nom du groupe est aussi original : The Black Holes (en français : Les trous noirs). Laura est fan de l'astrophysicien Stephen Hawking, ce qui n'est pas la moindre de ses fantaisies. Stephen Hawking reconverti en punk, c'est on ne peut plus original. Or le plus drôle dans tout ça, c'est que personne ne sait jouer d'un instrument ! En même temps, faire de la musique punk, c'est plutôt facile : il suffit de faire n'importe quoi. Mais quel est donc cet étrange rêve qu'a fait Gloria ? Qui est cette fille du XIXème siècle qui a rencontré un étrange squelette ? Qui est ce squelette qui contemple les étoiles ? Pourquoi affirme-t-il qu'il est vivant malgré tout ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

« Un trou noir, c'est une porte ouverte vers un autre univers » disait Stephen Hawking. C'est sur ce postulat que tient tout entier l'album de l'artiste espagnol Borja Gonzalez. En effet, le lecteur va voyager sans arrêt entre deux époques. L'une est celle d'une femme écrivaine du XIXème siècle, qui se plaît à imaginer des récits fantastiques ; l'autre est dans notre monde d'aujourd'hui, où plusieurs filles montent un groupe de musique. Comme deux frontières qui coexistent, on franchit ces temporalités en alternant sans arrêt. Ce qui les réunit, c'est l'art sous toutes ses formes : la musique d'un côté, la littérature de l'autre, mais aussi le graphisme de Gonzalez qui rend ce projet fou possible et crédible. Le dessin est en effet fluide et particulièrement envoûtant ; les couleurs laissent place à la rêverie, où les visages n'ont pas d'identité. C'est un peu le problème d'ailleurs : le sens est particulièrement opaque et certaines scènes sont étranges. Il faudra donc plus se laisser aller à errer au gré de ce voyage mystique et à laisser parler ses sens, qu'y chercher un véritable sens. Cet album étrange est proche du surréalisme et a certains points communs avec le sombre Black Hole de Charles Burns. Une expérience de lecture, en quelque sorte...

voir la fiche officielle ISBN 9782205079357