parution 01 janvier 2008  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Western, Fantastique - Etrange, Thriller

W.E.S.T. – cycle 2, T4

Le 46e état

Les membres de la section W.E.S.T. démasquent le sorcier vaudou Islero et prennent fait et cause pour la révolution populaire cubaine. Conclusion politique d'un western fantastique, au propre comme au figuré...


 W.E.S.T. – cycle 2, T4 : Le 46e état (0), bd chez Dargaud de Dorison, Nury, Rossi
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2008

L'histoire de la série :

La WEST (pour Weird Enforcement Special Team), est une équipe de 5 agents très spéciaux, au service direct du président Roosevelt (tout début du XXe siècle). Dirigés par Morton Chapel, un élégant rustre aux méthodes expéditives, ils disposent d’un certain nombre de passe-droits pour résoudre les affaires paranormales auxquels ils sont confrontés, en général par le biais d’interventions musclées…

L'histoire :

Les hommes du WEST, dirigés par Morton Chapel, ont été envoyés à Cuba par Théodore Roosevelt, pour mettre fin aux agissements d’un sorcier vaudou, Islero. En effet, par le biais d’une pratique sinistre de la « Santeria » (il réveille les morts !), Islero maintient une conscience nationaliste chez la quasi-totalité des cubains, qui va à l’encontre de la volonté du Président des USA d’annexer l’île et d’en faire le 46e état de l’union. Tandis que Bart infiltre les rebelles, Kathryn se penche sur les fameux zombis. Elle découvre que les morts étaient plongés dans une mort apparente par l’intermédiaire de la piqûre d’un certain moustique… avant de succomber à son tour au poison de ce dernier. Elle est déclarée morte et enterrée. De nuit, Chapel la fait déterrer, car il sait sa léthargie profonde mais réversible. Il passe ensuite un marché avec le cruel colonel Weyler, en acceptant de lui livrer Islero contre des soins prodigués à Kathryn. Il a en effet deviné qui était Islero. Pendant ce temps, Islero fait une tentative d’attentat spectaculaire sur la personne du président, par l’entremise d’un officier « zombifié »…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En rattachant la conclusion de ce second diptyque à l’authentique tentative d’annexion de Cuba par les USA, Xavier Dorison et Fabien Nury font mouche une nouvelle fois. Aux contingences ordinaires de la section W.E.S.T., policières et fantastiques, se greffe alors une véritable intrigue politique et économique (et néanmoins musclée, croyez en la couverture !) qui ajoute beaucoup de crédibilité à l’aventure. Or, en prenant plutôt partie pour les indépendantistes cubains, nos héros sont également confrontés à une problématique humaine, qui remet en question la pertinence de leur propre existence. Découpée en deux temps (1 : la résolution de l’énigme Islero / 2 : le ralliement au conflit indépendantistes), l’épisode est un modèle de tension, d’équilibre, de maîtrise… brillant ! Proprement captivant, le récit nécessitera néanmoins toute votre concentration et s’adresse en priorité à un public « mature ». Aux crayons et aux pinceaux, Christian Rossi fait lui aussi montre de maestria. Décors et personnages s’harmonisent avec une cohérence visuelle rare, au sein d’un découpage redoutable d’efficacité, le tout baigné dans les traditionnelles teintes ocre, sépia et sanguines. Après deux premiers cycles 1901 et 1902 très convaincants, on est donc heureux d’apprendre qu’un troisième cycle 1903 est en préparation…

voir la fiche officielle ISBN 9782205059649