parution 01 mai 2009  éditeur Dargaud  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Thriller

Wayne Shelton T8

La nuit des aigles

En Argentine, Wayne Shelton démêle un complot néo-nazi visant à ressusciter Hitler à l'aide de la lance de Longinus. Un revival néonazi argentin totalement grand-guignolesque...


 Wayne Shelton T8 : La nuit des aigles (0), bd chez Dargaud de Cailleteau, Denayer, Denoulet
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dargaud édition 2009

L'histoire :

Wayne Shelton, baroudeur quinqua, se trouve aujourd’hui en Argentine, aux côtés de Mona, agent secret israélienne de charmes et d’un ecclésiastique. En effet, il a été contacté par Roch, un ancien pote mercenaire devenu entretemps moine au service d’un ordre secret, pour protéger une sainte relique : la pointe de la lance de Longinus qui servit jadis à percer le flan du Christ. Selon la légende, et à partir d’un certain rituel, cette arme permettrait d’obtenir la résurrection… Or, le colonel Wulfmeier, haut dignitaire du IIIe Reich réfugié en Argentine, compte aujourd’hui restaurer l’arme pour… ressusciter Adolf Hitler ! Car contrairement à ce que stipule l’Histoire officiel, le Führer serait décédé d’un cancer en 1947 et sa dépouille a été depuis lors précieusement conservée en Argentine. Au cours de l’enquête de Shelton, notre héros tombe sur l’adresse d’un hôtel de Bandalloras, une station touristique de montagnes. Avec ses acolytes, il s’y rend à tout hasard et découvre un véritable village tyrolien (il fut reconstruit par des immigrants allemands ayant fuit l’Europe à a chute du Reich). Or Bandalloras est en pleine ébullition : le village s’apprête à fêter une reconstitution historique de la seconde guerre mondiale, avec tenues d’époque et engins militaires. En digne chasseuse de nazi, Mona s’aperçoit alors étrangement que le gratin du néonazisme mondial se trouve réunit en ce lieu…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

C’était à craindre, au vu de la mise en place d’une intrigue quelque peu grand-guignolesque au tome 7 : cette conclusion de diptyque ne restera pas dans les mémoires. Tout au plus cette aventure argentino-nazie s’avère-t-elle un « gentil » divertissement à l’attention d’un lectorat bon public et/ou complaisant. Avec cette histoire archi-rebattue de Lance de Longinus et de résurrection d’Hitler, on verse franchement dans le registre de la série B, hélas non parodique. Souvent lourds, les dialogues s’appesantissent en outre souvent sur des explications capillotractées dispensables… La discussion sensée repositionner la trame au début (pour ceux qui ont oublié le premier tome – et on les comprend), est une illustration flagrante de cette faiblesse, pointant des psychologies de personnages bancales. Bref, hormis le dessin de Christian Denayer, qui saura fédérer un large public en raison de sa ligne réaliste limpide et accessible, il n’y a pas grand chose à sauver… Et pourtant, le dessin s’appuie lui aussi sur des automatismes quelque peu agaçants, s’affranchissant la plupart du temps d’arrières plans au profit de dégradés commodes du meilleur effet. Et puis on ne compte plus les séquences dont la vocation spectaculaire d’origine confine volontiers au ridicule. Par exemple, un nid d’aigle plus proche du château de Dracula, que de celui d’Hitler à Berchtesgaden… Ou encore un sorcier sataniste brandissant la lance dorée ( !) de Longinus au dessus du poitrail de la dépouille du Führer… Voire des hangars emplis de V2 à croix gammée, s’apprêtant à bombarder le monde comme chez les gros méchants milliardaires de James Bond. Au comble du n’importe quoi, Shelton se réjouit de voir débarquer la cavalerie in extremis : sa nouvelle copine et un vieux moine ont appris à utiliser un char d’assaut en 10mn, et ils tirent même avec, pour tout casser les méchants néonazis. Assurément néo-nase.

voir la fiche officielle ISBN 9782505006107