parution 19 octobre 2016  éditeur Delcourt  collection 7
 Public ado / adulte  Thème Thriller, Erotique, Horreur

7 cannibales

7 copains riches et dépravés concoctent une énième « soirée spéciale » à une victime sexy pour, in fine, la dévorer. Mais elle ne compte pas se laisse faire. Un thriller horrifique parfaitement appétissant.


7 cannibales, bd chez Delcourt de Runberg, Cons, Morey
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2016

L'histoire :

Markus, Martin, Doron, Paul, Sabastiaan, Denis et Alessandro sont sept supers copains de nationalités différentes. Ils sont jeunes, riches, influents, puissants, cocaïnomanes, revenus de tout, attirés par l’interdit, dépravés… Tellement dépravés qu’ils s’organisent chaque année une semaine entre mecs, à chaque fois dans un pays différent, afin de s’adonner à tous leurs vices : drogue à profusion, quête d’adrénaline, partouzes géantes et… le summum du raffinement : dévorer une jeune femme. Ce plaisir ultime est le fruit d’une grosse dizaine d’années d’orgies, de délires vicieux et d’assassinats restés impunis. Or plus les années passent, plus il faut que cette victime soit non seulement bien roulée, mais aussi qu’elle ait la tête bien faite et qu’elle ait du caractère : ingénieure, architecte ou artiste… Ils mettent ainsi une année entière à la sélectionner, au gré de leurs rencontres, et partagent leurs impressions et leurs enthousiasmes par Skype®. En juin 2015, lors de leur fiesta mijotée par Alessandro dans une villa de Toscane, ils ont ainsi bouffé une certaine Maria Giovanni. Ses restes reposent désormais au fond d’un lac. En juin 2016, Denis propose un séjour en Provence et leur « met » s’appellera Claire Winterman, programmeuse informatique, londonienne et athlétique. Ils l’attirent dans leur piège via un réseau dédié au sexe. Elle aurait gagné un séjour thématique sur les terres du Marquis de Sade. Elle ignore que son programme sera : traque, capture, viol tournant, dépeçage et dégustation. Mais eux ignorent aussi qu’elle n’est pas qu’une simple informaticienne…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le titre et les premières pages de ce nouveau one-shot de la série-concept « 7 » confirment qu’il ne faut pas confier cet album à des mains innocentes. Il est en effet ici question de 7 purs salopards qui violent, partouzent, assassinent dans la violence déshumanisée la plus extrême et terminent leur bon plaisir en dévorant leurs victimes. Bien que la mise en scène et le dessin de Tirso Cons ne se repaissent pas spécialement du voyeurisme de ces situations, les dépravations sexuelles ainsi que les concepts abordés s’adressent donc à un public adulte, plutôt friand du registre horrifique. Une fois accepté le postulat de départ– la coexistence de 7 monstres pareils dans l’impunité totale et internationale depuis plus de 10 ans – le scénario de Sylvain Runberg se laisse suivre comme un bon thriller méthodique. Tandis que se prépare une énième « fiesta » annuelle, le récit se ponctue de nombreux flashbacks, destinés à présenter dépravation progressive, en autant de séquences violentes, jusqu’à expliciter le cannibalisme. Puis vient le moment clé de la victime 2016. A partir de ce moment, la tension grimpe de quelques crans et ne va évidemment pas dans le sens attendu par les 7 cannibales. On en sait finalement très peu sur la psychologie des 8 personnages principaux… mais ce flou est assurément à dessein, car mieux vaut ne pas s’y attacher. Sur cette partition narrative appétissante, Tirso s’éclate véritablement à travers le dessin réaliste à l’encrage appuyé, lui qui est adepte du registre d’épouvante et horrifique. Le découpage dynamique et les cases spectaculaires feront passer un bon moment de frissons aux amateurs de sensations fortes. Un p’tit creux ?

voir la fiche officielle ISBN 9782756047263