parution 15 juin 2016  éditeur Delcourt  collection Erotix
 Public adulte  Thème Erotique

Anita

Manipulée par son écran ou par un téléphone, Anita s’adonne aux plaisirs charnels. Une intégrale incontournable d’une œuvre érotique psychédélique qui appartient au patrimoine du 9ème art.


Anita, bd chez Delcourt de Crepax
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Allongée dans son canapé, Anita lit un roman en attendant que son programme TV débute. Déjà plus de 10 minutes de retard. La jeune femme lascive est sur le point de s’endormir. Soudain, une paire de mains commence à glisser sous son chemisier et à la caresser. Alors que le désir monte, Anita éteint son écran : aussitôt les mains disparaissent et la belle revient dans son état normal. Elle décide alors d’aller se coucher et de terminer son chapitre. A peine allongée, elle éprouve à nouveau le plaisir qu’elle avait devant son poste de télévision. Le lendemain au travail, elle est sollicitée pour taper un courrier, mais la jeune femme multiplie les erreurs. Son patron lui demande si son manque de concentration ne serait pas lié à un film bouleversant qu’elle aurait visionné la veille. Comment a-t-il pu savoir ce qui s'est passé chez Anita devant son écran ?

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Guido Crepax est décédé en 2003. Il était l’un des précurseurs de la BD italienne, réputé pour ses récits érotiques et surtout connu pour sa série Valentina, ainsi que son adaptation d’Emmanuelle. Créée dans la revue Phénix en 1973, c’est seulement en 1981 que sera publié le premier album de la série Anita. Les éditions Delcourt proposent aujourd'hui une intégrale qui regroupe les 3 titres noir et blanc ainsi qu’une histoire inédite en couleur de 85 pages. Dans une ambiance psychédélique et onirique, une jeune femme sous l’emprise d’un écran de télévision ou d’un téléphone s’adonne aux plaisirs solitaires. Entre rêves et hallucinations, Anita perd pied et le lecteur évolue en plein délire. Même si Crepax a eu le mérite de se montrer très original avec ses scénarios, c’est avant tout son dessin des formes féminines qui fait le charme de son œuvre. Le découpage est parfois expérimental et peut donner un sentiment de fouillis général. Témoins d’une époque, ces récits érotiques datés raviveront quelques émois aux nostalgiques des poitrines naturelles et des buissons généreux. Son trait fin, sa maîtrise du mouvement, retranscrivent à merveille la sensualité de son héroïne, pour le plus grand plaisir du lecteur.

voir la fiche officielle ISBN 9782756081663