parution 11 juin 2014  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Fantastique - Etrange, Mondes décalés

Arq T17

Rêves 2

Tarak s’avère bien plus évolué que son air d’enfant innocent laissait paraître. D’ailleurs, il préfère s’en aller… Avant-dernier volet d’une série magnifique mais bien difficile à suivre.


 Arq T17 : Rêves 2 (0), bd chez Delcourt de Andreas
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2014

L'histoire :

Personne n’arrive à y croire. Comment Tarak, un enfant, a-t-il pu agir ainsi ? Assi dans une mare de sang, il contemple son monde qui n’y comprend rien. Racken est assez persuadé que cet enfant à l’allure innocente sait finalement parfaitement ce qu’il fait et que c’est le plus évolué de tous. D’ailleurs, Tarak lui-même ne tarde pas à le confirmer. Ce sont les stychs qui lui donneraient sa supériorité, même sur Julian qui, jusqu’alors, était le seul à vraiment maîtriser le monde d’Arq. Maintenant, tout ce petit groupe ennuie profondément Tarak qui, avec une attitude plus que méprisante, s’auto-transforme en adulte et donne son congé sans plus attendre. 1972, le promoteur qui s’agite devant Gilpatrick est franchement en colère. Les machines sont prêtes à démarrer les travaux pour construire le lotissement commandé il y a 2 mois sur l’immense terrain vague qui s’étendait alors sur la plaine. Contre toute attente, le lotissement est déjà construit… Par qui ? Et qui peut travailler aussi vite. Gilpatrick lui aussi est stupéfait et n’y comprend rien.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Tome 17… comme la fin d’un mauvais rêve. Le rythme s’accélère indubitablement. Au travers de changements incessants, rapides et brutaux à la fois, de décors, de contextes et de mondes, l’impression de cauchemar s’accélère. Que cette nuit fiévreuse est longue… Les personnages fusionnent et se confondent, se séparent et disparaissent. Tantôt nous suivons un détective dans un monde presque normal ; tantôt nous évoluons dans le mystère de l’entrepôt d’Orax. Andreas mélange allègrement toutes les composantes des différents mondes qu’il a créés. Devant quelques éclairs fugaces de compréhension, parfois, le lecteur s’embrase… pour retomber immédiatement dans une torpeur de malaise grandissant. Magnifique graphiquement, mais de plus en plus hermétique dans le récit, la continuation de cette œuvre dans cet avant-dernier tome ressemble à une course pénible. Où l’on sent bien que la fin n’est plus très loin mais, oh combien difficile à atteindre.

voir la fiche officielle ISBN 9782756052656