parution 04 septembre 2019  éditeur Delcourt  Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Centaurus T5

Terre de mort

Grace aux explications de l’humanoïde géant, les colons terriens évitent de tomber dans le piège que leur tend l’entité tentaculaire habitant dans les entrailles de la planète qu’ils explorent. Une fin de cycle pleine d’explications.


 Centaurus T5 : Terre de mort (0), bd chez Delcourt de Léo, Rodolphe, Janjetov
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Les colons terriens manifestent à bord du vaisseau-monde stationné à côté de la mystérieuse planète à côté de laquelle ils se sont arrêtés. Ils veulent des explications aux problèmes d’oxygène et connaître leur devenir potentiel à la surface de cette planète. Le gouverneur leur parle alors en leur annonçant la bonne nouvelle relayée par radio par l’équipe de Mei : la planète est habitable, sans danger, ils vont pouvoir débarquer ! Il ignore que Mei a été tuée et que cette info est un piège tendu par la substance extraterrestre qui vit à l’intérieur de la planète, en se servant de ses millions de tentacules métamorphes pour « programmer » le vivant. Yoko, l’agent infiltrée à bord du vaisseau-monde, a trouvé refuge dans la cabine d’une collègue. Des souvenirs commencent à lui revenir sur le moment où la substance lui a assigné la mission de saboter le vaisseau-monde. Semi-consciente de sa culpabilité, elle se suicide en se jetant dans le vide spatial. A la surface de la planète, les 4 humains rescapés de l’expédition continuent quant à eux d’être instruits sur la nature de l’entité extraterrestre qui contrôle la planète. Ils comprennent qu’ils sont des proies et qu’il faut fuir cet endroit. Pierre le chasseur connait alors des troubles mentaux, comme des réminiscences d’un passé qu’il avait oublié. Il se revoit 20 ans plus jeune, en tenue d’indien, en train d’être contacté par l’entité pour accomplir une mission…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

La couverture de ce dernier volet du cycle ne fait pas grand mystère quant au devenir de la planète hostile que les lecteurs explorent depuis 4 tomes. On ne spoile pas grand-chose en révélant que ça se termine plutôt mal pour elle et l’entité qui y habitent. Le véritable suspens de cet épisode final réside plutôt dans la cohérence des explications qui sont fournies par le vieil et géant humanoïde avec lequel nous avions fait connaissance dans le 4ème opus. Comme souvent en fin de cycle des albums de Rodolphe et Léo, voici effectivement venu l’épisode des révélations. Et comme souvent dans leurs œuvres de science-fiction, tout se tient plutôt pas mal, même si les auteurs en gardent sous le pied pour… un second cycle à venir ! Le cycle Europa est en effet annoncé pour juin 2020 en fin d’album, avec sans doute une nouvelle halte imprévue pour le vaisseau-monde terrien en quête d’une exo-planète habitable. Et c’est une amertume paradoxale qui nous tenaille : d’un côté, on est satisfait que (quasi) tout soit expliqué ; de l’autre toutes les zones d’ombre sont tellement éclairées qu’il ne reste pas grand mystère pour nous émoustiller. Cet opus est donc truffé d’explications, mais aussi de séquences spectaculaires (toutes celles où les tentacules attaquent). Zoran Janjetov au dessin et Zoran Janjetov Junior à la couleur forment un duo parfaitement efficace pour mettre en scène avec force détails et expressivité ces prodigieuses aventures cosmiques et biologiques. Les fans sont habitués et ils en redemandent… nous aussi !

voir la fiche officielle ISBN 9782413013129