parution 01 août 2008  éditeur Delcourt  collection Shampooing
 Public ado / adulte  Thème Humour, Science - fiction

Croisière cosmos

Des centaines d'aliens, tous plus biscornus les uns que les autres, prennent possession d'un vaisseau étrangement déserté par les humains... Un pavé cosmique franchement drôle, où cohabitent loufoqueries et suspens !


Croisière cosmos, bd chez Delcourt de Texier
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

Cela se passe dans un gigantesque vaisseau spatial qui sillonne le cosmos. Empressé d’accomplir sa tache de balayage, un robot ménager fonce dans un des nombreux couloirs et culbute un petit extraterrestre. Il panique un bref instant : holala, si les hommes constatent que cette espèce d’alien s’est échappée, il va se prendre un sacré savon ! Il faut qu’il le remette dans sa cage rapidement, en tous cas avant que les hommes reviennent… Car effectivement, pour une raison inconnue de lui, il n’y a plus aucun homme à bord. Quand le robot arrive à l’étage des cages, l’horreur est totale : toutes les cages sont vides ! Il cherche un peu et finit par retrouver les extraterrestres, tous entassés dans la même pièce, planqués pour échapper à leurs geôliers. En le voyant, les aliens sont un peu angoissés à l’idée de retourner dans leurs cages, mais le robot n’a aucune compétence d’autorité. Ils comprennent qu’ils sont désormais libres… et c’est la débandade ! Certains explorent le vaisseau, d’autres jouent à appuyer sur des boutons… L’un d’entre eux écrit un journal où il raconte sa vie à bord et sa démarche éclairée. Tandis que les autres jouissent du potentiel du vaisseau, lui l’explore et tente de comprendre pourquoi les hommes ont disparus. Il interroge alors l’ordinateur de bord, qui lui délivre la fiche technique d’un énigmatique alien considéré comme responsable : un terrible brougle à tomiques…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Mais où diable Olivier Texier a-t-il été piocher cette idée si sympathique et saugrenue ? D’emblée, on découvre un contexte hors norme, dans un décor de SF traditionnel. Peu importe pourquoi, peu importe comment, un aréopage d’extraterrestres tous plus bizarroïdes les uns que les autres, se retrouvent à faire mumuse avec les multiples fonctions d’un croiseur intersidéral high-tech. Le reste du récit s’emploie alors à exploiter les moult facettes posées par cette problématique. Où l’on découvre les particularités bidonnantes et les formes biscornues des aliens… Où l’on essaie d’organiser la vie à bord, de comprendre le fonctionnement du vaisseau, voire de déterminer la cause de la disparition des hommes… S’appuyant sur les standards du genre (côté vaisseau et aliens), le dessin en noir et blanc ne paye certes pas de mine, mais il est avant tout synthétique, limpide et homogène. Texier découpe le tout en 32 courts chapitres. Une majorité d’entre eux focalise sur un petit héros, narrateur d’un journal de bord. Il est le plus intéressant des aliens : il veut comprendre et palier aux problèmes qui peuvent nuire à la communauté. Tantôt, la parenthèse est portée sur d’autres aliens, débiles, drôles, lourdingues ou… haineux. Car entre deux éclats de rire, un véritable danger nous tient en haleine jusqu’aux toutes dernières des 158 planches. Or, comme chacun le sait, dans l’espace personne ne vous entend crier… Bref, la narration et les ressorts humoristiques variés prouvent un véritable savoir faire et s’avèrent franchement réjouissantes et jamais lassantes…

voir la fiche officielle ISBN 9782756008790