parution 01 novembre 2008  éditeur Delcourt  collection Ex-libris
 Public ado / adulte  Thème Historique, Conte - Féerie, Esotérique

La Bible – cycle L'ancien testament, T1

La Genèse

Autrefois enluminée par les copistes ou racontée en vitraux, la Bible se séquence aujourd'hui en BD ! Une première partie de la Genèse, oecuménique et fidèle à l'Ancien Testament, agrémentée d'images sacrées et iconographiques...


La Bible – cycle L'ancien testament, T1 : La Genèse (0), bd chez Delcourt de Dufranne, Camus, Zitko, Davidenko
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

En moins d’une semaine (moins un jour final de pause), Dieu crée la terre, la mer, la lumière, les eaux, les animaux et l’homme. Cela fait, profitant de ce que ce l’homme pique un petit roupillon sous un arbre, il lui extirpe enfin une côte pour en forger une compagne, la femme. Relativement satisfait du résultat, il impose néanmoins quelques règles de base à ce couple vivant en harmonie en ce jardin d’Eden printanier. Et notamment, pas touche au fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, en abrégé, la pomme. C’est alors qu’un serpent pernicieux, de passage, instille le doute chez la femme : si Dieu leur impose une telle restriction, c’est qu’il doit vouloir préserver son petit monopole sur la toute-puissance. Bingo, Eve attrape une pomme, croque dedans et la tend à Adam qui la goûte également. Aussitôt, Dieu se courrouce et assène sa punition divine, irréversible : le serpent devient un animal maudit, la femme enfantera désormais dans la douleur, l’homme aura des courbatures lorsqu’il cultivera son potager, et au final, toute le monde retournera à la poussière. Cet épisode honteux derrière eux, Adam et Eve donnent naissance à deux fils, Abel et Caïn, pas tout à fait attirés par les mêmes activités agraires…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Guy Delcourt a dit « que la Bible soit ». Et la Bible fut. Bon, ok, ça ne s’est pas tout à fait passé ainsi… Au commencement, il y a la collection Ex-libris dirigée par Jean-David Morvan, au sein de laquelle sont éditées (entre autre) les adaptations BD de textes fondateurs. Or, dans le genre texte fondateur, la Bible s’imposait là ! Ça n’a pas manqué : le deuxième jour, des auteurs féconds se séparèrent des ténèbres et mirent au point un plan d’attaque à la fois consensuel, respectueux, non-prosélyte et clairement expurgé du mastodonte œcuménique, d’accès généralement peu aisé. Les 31 premiers chapitres de la Genèse sont donc aujourd’hui réunis dans ce premier volume de l’Ancien Testament et retranscrivent successivement : la Création, Adam et Eve, Abel et Caïn, le Déluge et l’arche de Noé, Sodome et Gomorrhe, le sacrifice d’Abraham et l’échelle de Jacob. Suivront en avril 2009 la suite de la Genèse, puis Le Nouveau Testament – L’Evangile selon Mathieu (un gros volume de 124 pages, prévu pour novembre 2009), puis retour à l'Ancien testament avec 2 tomes pour l'Exode, puis à nouveau le Nouveau (Evangile selon Jean), etc. Deux équipes de dessinateurs, mais un même duo de scénaristes s'occupent de cette magnifique et ambitieuse adaptation des 2 testaments. En vérité (je vous le dis), notre civilisation judéo-chrétienne repose entièrement sur les préceptes sacrés de ce texte, ou plutôt de ces textes, au croisement de 3 religions. Car malgré tous ses rebondissements spectaculaires, la Bible n’est pas un récit « construit » au sens où on l’entend aujourd’hui, mais plutôt – comme le rappelle le philosophe Frédéric Lenoir dans sa préface – un amalgame de poésies, textes, prières, mythes et rites, écrits à des époques différentes et condensés en un seul volume. L’adaptation BD ne relève donc pas franchement de la sinécure et suit un découpage subjectivement fidèle à l’original (les exégètes sauront en débattre), logiquement… peu « palpitant ». En ce sens, la notation ci-contre ne signifie pas grand-chose : l’appréciation du récit sur son aspect « scénaristique » relève de l’absurde. En se plaçant à travers le prisme habituel du 9e art, le rythme est monocorde, les voix off et dialogues sont austères, et on a bien du mal à saisir la finalité du propos… Le travail des scénaristes Michel Dufranne et Jean-Christophe Camus n’est pas en cause : ils ont sans doute eu raison de respecter une lecture stricte de la version de Louis Segond (de 1910, la référence en la matière). Mais ce faisant, ils se sont affranchis des astuces narratives accrocheuses d’aujourd’hui. Tant mieux et tant pis. Le dessin, quand à lui assuré par Damir Zitko et ocrement (sic) colorisé par Vladimir Davidenko, fait la part belle à l’emphase, à l’ascèse et au sacré. De nombreuses belles images, notamment celles qui s’étalent en pleines pages (la tour de Babel, le sacrifice, la destruction de Sodome…) feront la joie des cours de caté. Ainsi soit-il.

voir la fiche officielle ISBN 9782756011042