parution 01 juin 2008  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Le trône d'argile T3

Henri, roi de France et d'Angleterre

Le roi Henry V d’Angleterre profite du conflit entre Armagnacs et Bourguignons pour s’emparer du trône de France, avec l’appui de Philippe le Bon, à l’esprit vengeur. Une palpitante leçon d’Histoire en BD…


Le trône d'argile T3 : Henri, roi de France et d'Angleterre (0), bd chez Delcourt de Richemond, Jarry, Caneshi, Pieri
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2008

L'histoire :

En l’an 1420, la guerre de 100 ans se poursuit, inexorablement. L’avantage est toujours nettement en faveur du puissant roi anglais Henry V, également habile tacticien. En effet, errant désormais dans les couloirs du château du Louvres, à Paris, le roi français Charles VI est fou, manipulé par son épouse Isabeau et le duc de Bourgogne, Jean sans peur. Son fils, le dauphin Charles VII, du clan des Armagnacs, a fait dissidence et s’est proclamé régent. S’appuyant sur une poignée de fidèles, il tente de résister à l’envahisseur et aux querelles intestines à la couronne royale. Réfugié au château de Bourges, il peut en effet compter sur le soutien de Yolande d’Anjou et surtout la fidélité du chevalier Tanneguy du Châtel, un combattant hors pair. Hélas, lors d’une tentative de pourparlers entre les deux familles, sur le pont de Montereau, Jean sans peur est assassiné – sans préméditation – par les hommes du dauphin. La crise ne fera dès lors que s’amplifier et Henry d’Angleterre jubile. En effet, le fils du duc de Bourgogne, Philippe le Bon est fou de rage. Il est prêt à laver l’honneur de sa famille en s’alliant avec l’anglais. Même la reine Isabeau s’y met, en offrant au roi anglais la main de sa fille Catherine (la sœur de Charles VII, donc), afin de créer un unique et puissant royaume. Cela sera concrétisé par le traité de Troyes. Pendant ce temps, dans le petit village de Domrémy, une gamine prénommée Jeanne découvre une étrange grotte…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

L’historienne France Richemond et le scénariste/romancier Nicolas Jarry poursuivent leur épatante leçon d’Histoire, toujours focalisée sur l’un des épisodes les plus palpitants de la guerre de 100 ans. Il s’agit ici de la querelle entre Bourguignons et Armagnacs, et de la tentative d’indexation du royaume de France par Henry V d’Angleterre. La retranscription de cet épisode passionnant s’accompagne évidemment du parti pris officiel : les « gentils » sont les partisans du futur roi Charles VI et son fidèle Tanneguy du Châtel (les Armagnacs, futurs vainqueurs), Bourguignons et Anglais faisant office de fourbes calculateurs. Pour rappel, Charles VI est le roi qui attribuera quelques années plus tard une armée à la juvénile Jeanne d’Arc, et qui parvint de fait à libérer la France de son envahisseur. Les auteurs y reviendront sans doute dans le déroulement futur de la série. Pour l’instant, on se délecte de voir l’Histoire brillamment restituée en BD. Une lecture avisée pour nos écoliers et les amateurs avides de réviser les fondamentaux. Car en outre, le dessin réaliste est une nouvelle fois assuré par un jeune artiste italien qui confirme toutes ses promesses, Theo Caneshi, désormais juste appelé Théo. Rien qu’à voir la couverture (contemplez aussi celle du tome 2 au passage !), on constate un style parfaitement maitrisé, un degré de finition singulier pour… une première œuvre ! Aux palabres tactiques nécessaires, s’alternent des combats et des scènes majestueuses (le festin de Noël de 1419, le traité de Troyes de mai 1420…). Palpitant et magnifique !

voir la fiche officielle ISBN 9782756011523