parution 20 mai 2009  éditeur Delcourt  collection Ex-libris
 Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Historique

Les Aventures prodigieuses de tartarin de Tarascon, d'Alphonse Daudet T1

Tout le village de Tarascon connait Tartarin pour ses récits héroïques particulièrement vivants... au point de le lancer malgré lui dans une réelle chasse au lion, qu'il ne peut refuser. Premier volet de l'adaptation en diptyque du roman de Daudet.


Les Aventures prodigieuses de tartarin de Tarascon, d'Alphonse Daudet T1, bd chez Delcourt de Merlet, Rouger
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2009

L'histoire :

Au village de Tarascon, sur les rives du Rhône, vit une éminente figure locale dotée d'un caractère épique : le célèbre Tartarin ! Cet incorrigible bavard apprécie rien tant que raconter moult récits héroïques, de chasses, de traques d'animaux sauvages et d'exploits guerriers, aux nombreux villageois qui l'écoutent, religieusement, médusés. Il y met une telle bonne humeur et une telle fougue, que tous croient à la véracité de ses propos et respectent cet aventurier qui a déjà vécu 1000 vies et autant de péripéties. A ce titre, il est d'ailleurs surnommé « Le roi de Tarascon ». Pourtant, lorsqu'il lui arrive d'emmener les hommes à la chasse, les seuls animaux qu'ils tirent sont... leurs propres casquettes, lancées en l'air pour cibles ! Sa bonne, Jeannette, est néanmoins fière de le voir régulièrement rentrer avec des casquettes trouées. Servir un chasseur de la trempe de Tartarin et pouvoir s'émerveiller au quotidien de ses exploits n'est pas donné à tout le monde. Notre bonhomme s'emporte même parfois quand il est esseulé chez lui, à la lecture des nombreux récits d'exploits qu'il collectionne, s'imaginant trappeur face au grizzly ou pionnier face aux apaches. Et puis un jour, sans trop comprendre pourquoi, il doit affronter un quiproquos lourd de conséquences : tout le village est persuadé qu'il doit partir en Algérie pour une chasse au lion ! Or, plutôt que de démentir, ce fanfaron se prend au jeu et en rajoute des louches, jusqu'à prendre la tête d'un cortège pour fêter dignement cette décision...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Postérieures, chronologiquement, aux célèbres Lettres de mon moulin, la nouvelle Tartarin de Tarascon d'Alphonse Daudet paraît initialement en feuilleton au sein des pages du Figaro (1870). L'histoire de ce sympathique vantard rondouillard pris à son propre piège, fut inspirée par un cousin de Daudet qui montrait – semble t-il – le même penchant. Elle est, depuis lors, restée comme un mythe pour qualifier les (gentils) fanfarons et autres mythomanes, au point de donner naissance au nom commun « tartarinade ». L'adaptation au sein du catalogue ex-libris (…respectueuses des oeuvres littéraires) est ici signée Jean-Jacques Rouget et Isabelle Merlet, un couple (à la ville comme au boulot) de coloristes émérites qui a déjà oeuvré sur un nombre impressionnant d'albums. Il s'agit ici de leur premier série en tant qu'auteurs complets et c'est une belle surprise ! Visuellement, le dessin choisi par Rouger dénote un peu avec le tout-venant, affichant un style naïf au premier abord, mais ô combien équilibré, adroit et adapté à la sympathie débonnaire exprimée par le personnage. La palette de couleurs employée par Merlet tire quant à elle sur les teintes pastel, toutes douces, toutes tendres et elles aussi parfaitement dans le ton de l'accueillante Provence rurale. Notons enfin que Rouger a recours à quelques petites astuces visuelles croustillantes : les monstres dissimulés dans les arbre ou les nuages (en couverture) ou le triple reflet de l'hébété Tartarin, à l'annonce de son propre voyage. Suite et fin au prochain tome, en route pour la grande aventure...

voir la fiche officielle ISBN 9782756015026