parution 01 novembre 2006  éditeur Delcourt  collection Neopolis
 Public ado / adulte  Thème Science - fiction

Les chroniques de Sillage T4

5 nouveaux récits courts, en marge des aventures de Nävis au sein du convoi intersidéral Sillage. Une nouvelle occasion de confier les clefs de cet univers à d'autres dessinateurs...


Les chroniques de Sillage T4, bd chez Delcourt de Buchet, Morvan, Larbier, Canepa, Lejeune, Javier N.B., Barbucci, Fouquart, Lerolle, Valentin, Derian
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2006

L'histoire :

Une journée de filles : Hors mission, Nävis fait une journée de shoping en compagnie des deux épouses Rib’Wund (l’ami emprisonné dans le t.7). Cette compagnie exclusivement féminine – c’est rarement le cas – est l’occasion pour elle de faire appel au pan le plus frivole de son caractère…
9996 papattes : Enfant esseulée sur sa planète, Nävis trouve un petit animal bleu, mignon et tout perdu. Les siens migrent à toute vitesse vers des terres plus accueillantes et n’ont visiblement pas le temps de se soucier de ceux qui sortent du rang…
Le prix du confort : Suite à l’intervention de Nävis en faveur du peuple Escote (cf tome 4), ces derniers habitent à présent sur un satellite paradisiaque. En vacances chez un couple d’amis, Nävis profite de cette qualité de vie, ignorant tout de l’esclavagisme nécessaire pour la fabriquer, dans les bas-fonds du satellite…
Commando suicide : Depuis qu’il l’a rencontrée, le consul Enshu Atsukau est passionné par Nävis, le seul être chez qui il ne peut lire les pensées. Au point d’imaginer les pires stratagèmes pour que l’humaine soit sienne…
Hommage ou plagiat : Bande annonce pour un feuilleton holo inspiré de la vie de Nävis, nommé Tevass ! Le pitch : une jeune femme sautillante et pimpante est la seule humaine à être agent active au sein de millions de races extraterrestres…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Philippe Buchet et Jean-David Morvan, papas des séries Sillage et Nävis, confient une nouvelle fois le dessin des 5 histoires courtes qu’ils ont scénarisées, à d’autres dessinateurs. L’exercice est toujours intéressant car il permet à chaque fois d’explorer notre héroïne sous un autre jour, et par là-même de mieux s’imbiber de l’univers de cette série phare. Ces récits se mettent ainsi en place dans des ambiances résolument distinctes, sur des styles graphiques variés. Cela n’aide certes pas à donner un sentiment de cohérence à l’ensemble, mais la disparité des axes graphico-narratifs est un peu l’objectif de ces albums parallèles. En premier lieu, Barbucci et Canepa (Sky-doll, Monster allergy) surprennent Nävis en plein shoping, dans un style manga enfantin, très kitsh et acidulé à outrance. Ça flashe, ça fait sheebahh, plop, wizz ! Puis le duo Larbier/Derian emprunte le style graphique de José-Luis Muñuera sur la série Nävis, pour une course-poursuite légère et dynamique. Deux inconnus, Javier ND et Valentin, s’illustrent ensuite sur le récit le plus sombre : la révélation de l’esclavagisme pratiqué par d’anciens esclaves. On retrouve là le paradoxe inhérent aux combats pour la liberté, tel que le chatouille Morvan sur la série mère. Puis Steven Lejeune (compère de Morvan sur TDB) fait une nouvelle fois montre de sa maîtrise des angles et des profondeurs, via la traitrise forcée du docteur Ärztrachan. Enfin, avec l’aide d’Agnès Fouquart (inconnue au bataillon), un clin d’œil en forme de bande annonce est fait à la série rivale Tessa agent intergalactique, empruntant curieusement le même pitch…

voir la fiche officielle ISBN 9782756001692