parution 21 mars 2018  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Reines de sang – Jeanne, la Mâle Reine T1

Jeanne, la Mâle Reine 1

Jeanne naît dans la France du XIIIème siècle, dans un temps où l'on se bat pour le pouvoir. Un épisode pilote qui sent parfois un peu trop le cours d'Histoire, mais qui donne une image juste et saisissante du Moyen-Âge.


Les Reines de sang – Jeanne, la Mâle Reine T1 : Jeanne, la Mâle Reine 1 (0), bd chez Delcourt de Richemond, Suro, Fogolin
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2018

L'histoire :

En 1293, la princesse Agnès, fille du célèbre Saint Louis, donne naissance à un nouvel enfant à son époux, Charles de Valois. C'est leur cinquième enfant et le seul garçon est mort-né. La nouvelle est donc attendue avec impatience... mais hélas, c'est encore une fille. Charles est déçu. D'autant qu'il apprend que sa dernière fille, Jeanne, a un problème : elle a la jambe gauche plus courte que l'autre. Se croyant maudit, Charles peste contre sa mauvaise fortune. Agnès sait qu'elle est marquée, comme son neveu Louis, le fils de son frère Robert. On essaie de soigner sa difformité en enveloppant sa jambe et en tirant son membre. Mais rien n'y fait. Adolescente, Jeanne est la risée de tous les enfants. Tout le monde la traite de diable boiteux et se moque de son physique. Particulièrement blessée par la méchanceté des autres, la pauvre enfant ne sait que faire. Heureusement, sa sœur, Marguerite, jure de la protéger tout au long de sa vie...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Les éditions Delcourt continuent leur collection consacrée aux Reines de sang. Après Cléopâtre, Frédégonde, Isabelle, Aliénor et Tseu Hi, retour en France au Moyen-Âge avec Jeanne de Bourgogne, qui sera reine durant la guerre de cent ans. Moins sulfureuse qu'Alienor ou moins guerrière qu'Isabelle, Jeanne est surtout connue pour sa difformité à la jambe, qui lui vaudra le surnom de « Jeanne la boiteuse ». Au scénario, France Richemond fait un énorme travail historique en tentant d'éclaircir une période politique trouble, durant laquelle la France était divisée en plusieurs royaumes et différentes lignées se disputaient le pouvoir. L'arbre généalogique des familles Valois, Artois et du duché de Bourgogne, est d'ailleurs indispensable à la compréhension de ce qui va suivre. En effet, sous les manipulations du roi Philippe IV Le Bel, les unions entre familles sont nombreuses. La consolidation du pouvoir s'accompagne également d'une lutte religieuse, en pleine période de déclin des Templiers. Avec beaucoup de précisions et de détails, Richemond parvient à retranscrire cette période dense faite d'alliances et de complots, d'amitiés et de trahisons, de naissances et de morts. L'émergence de Jeanne se fait progressivement, le portrait de cette femme est beaucoup moins caricatural que les autres Reines de sang. Il faudra deux autres tomes pour découvrir son accession au pouvoir et son rôle pendant la guerre. En attendant, le récit est presque « un peu trop » historique, tant les évènements s'enchaînent de façon didactique et quasi pédagogique. Les amateurs apprécieront toutefois de s'immerger dans un moyen-âge aussi vivant et bien retranscrit. D'autant que le graphisme de Michel Suro fait des merveilles. À la fois classique et rappelant le trait détaillé de Gilles Chaillet, son dessin est aussi plein d'élégance. Les nombreux personnages ont une vie saisissante. Ce premier tome redore le blason de notre Histoire médiévale.

voir la fiche officielle ISBN 9782756042169