parution 24 avril 2016  éditeur Delcourt  collection Jeunesse
 Public enfant / ado / adulte  Thème Sentimental, Conte - Féerie, Gastronomie

Prince à croquer T4

Dessert

Nicolas de Dulime cédera-t-il au mariage d’intérêts avec Gwladys ou fera t-il un mariage d’amour avec Margot ? Conclusion d’une relecture moderne et fun de Cendrillon, dans le milieu de la gastronomie.


 Prince à croquer T4 : Dessert (0), bd chez Delcourt de Lyfoung, Fleur
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star
  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star
  • dessin Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star
©Delcourt édition 2016

L'histoire :

Après avoir fugué à Paris, afin de découvrir le vrai monde, le prince Nicolas de Dulime a été récupéré par ses parents. Ces derniers le maintiennent désormais prisonnier en son propre château, jusqu’à ce qu’il accepte de se marier avec Gwladys Jefferson, une jeune héritière narcissique et superficielle. Hélas, entre temps à Paris, en se faisant passer pour un jeune homme « normal » prénommé Noa, Nicolas est tombé éperdument amoureux de Margot, une jeune femme chef dans un grand restaurant. Or cet amour est réciproque ! Margot est désormais au courant que Noa est Nicolas de Dulime et qu’il est promis à un grand mariage princier. Elle est désespérée et retrouve un caractère acariâtre. Cyril, un ami homosexuel, entreprend alors de tout expliquer à Gwladys. Apprenant que Nicolas est Noa, et qu’il est amoureux d’une autre, Gwladys prend la décision raisonnable d’annuler le mariage. Lorsqu’elle l’annonce à Margot, cette dernière a des bouffées d’espoir. Quelques jours plus tard, Gwladys l’annonce même à Nicolas lors de leur première rencontre officielle à Dulime. Ce dernier se sent instantanément revivre. Mais le roi et la reine de Dulime ne sont pas tout à fait d’accord avec ce scénario obéissant aux vrais sentiments des jeunes gens. Car le mariage de Nicolas avec l’héritière Jefferson permettrait de renflouer les caisses tragiquement vides du royaume. Il falloir se rendre à la raison et penser aux intérêts…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Après Entrée, Plat et Entremets, Patricia Lyfoung nous apporte enfin le Dessert, quatrième et dernier épisode d’une version moderne de Cendrillon. Avec son chara-design manga-formé, cette belle histoire d’amour est campée entre le milieu de la haute gastronomie et la vie mondaine princière. La problématique centrale est un classique de la noblesse : Nicolas de Dulime choisira-t-il un mariage d’intérêt à un mariage d’amour ? Vu le registre guimauve, vous vous doutez que tout sera bien qui finira bien, dans les flonflons, les paillettes et les pétales de roses… Sans se départir de son lot de bons sentiments consensuels habituels (pour contenter le public cible), Lyfoung parvient aussi à orchestrer un dernier volet riche en rebondissements inspirés (pour séduire aussi les lecteurs rompus aux histoires d’amour consensuelles) et en humour (voyez la tronche de la pantoufle de verre en couverture), avec le paramètre gastronomique certes moins présent. Un petit bémol est à porter au dessin infographique : les contours de forme trop colorés se montrent imprécis, hachurés… pour ne pas dire un peu négligés, avec souvent un bête dégradé de couleurs criardes en fonds de cases. Hormis quelques décors plus travaillés en débuts de séquences pour planter les contextes, l’auteur a semble-t-il cédé à la facilité concernant ses personnages. Désormais terminé en 4 tomes, Un prince à croquer forme une histoire sympathique qui contentera pleinement les jeunes lectrices (et lecteurs) de 7 à 77 ans.

voir la fiche officielle ISBN 9782756041308