parution 13 février 2019  éditeur Delcourt  collection Histoire & Histoires
 Public ado / adulte  Thème Historique

Les Reines de sang - Catherine de Médicis T2

Catherine de Médicis - Tome 2

Alors qu’elle n’y était pas destinée, Catherine de Medicis accède au trône de France. Eclipsée par l’entourage du roi et de sa favorite, Diane de Poitiers, la Florentine saura pourtant, dans l’ombre, tisser les toiles de son incroyable destin.


Les Reines de sang - Catherine de Médicis T2 : Catherine de Médicis - Tome 2 (0), bd chez Delcourt de Mogavino, Delalande, Gomez, Rio
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2019

L'histoire :

Au château de Blois, en janvier 1589, la vieille reine Catherine de Medicis est au crépuscule de sa vie. En proie à d’horribles et récurrents cauchemars, qui la ramènent à sa terrible enfance passée dans les massacres de Florence, elle fait appeler à elle son confesseur. S’ensuit la narration de sa longue histoire. De son accession au trône, suite à la mort sans succession du dauphin François, héritier du trône, à son invitation à nombre d’Italiens notables à la cour de France, en passant par son amour pour son défunt et unique protecteur, le roi François Ier. Dans l’ombre constante de Diane de Poitiers, favorite et maîtresse de son mari Henri II, Catherine accepte avec humilité son rôle de mère des futurs rois, en accumulant les grossesses, alors que les familles de Guise et de Montmorency, pressent l’entourage du roi d’affirmer avec plus de sévérité la religion catholique du pays. Les prémices des futures guerres de religion, apparues sous le règne de François Ier, ne vont alors cesser de s’amplifier, au gré des édits et des provocations. Favorable à une politique de conciliation avec les réformistes de la religion protestante, Catherine ne va cesser de croire en la possibilité d’une entente entre les deux parties, quitte à se mettre à dos l’entourage royal. Superstitieuse et adepte de l’astrologie, elle protégera le mage Nostradamus et tentera, en vain, de faire renoncer à son mari sa participation au funeste tournoi du 30 juin 1559, où le roi Henri trouvera la mort. Ce dramatique événement verra dès lors Catherine de Medicis porter le deuil jusqu’à la fin de ses jours. Mais il la libèrera malgré tout de sa rivale et elle accédera à la régence, aux côtés de son fils François II. Les Guise s’affirment cela dit encore plus à la tête de l’état, face à un parti protestant qui voit enfin le moyen de s’émanciper lorsque Charles IX remplace François II, mort à seulement 16 ans. Aux côtés du roi Charles, plus enclin à la tolérance, la reine mère continue son rôle de conciliation, malgré les complots, traquenards et autres massacres qui assombrissent le pays. Toutes les planètes les plus sombres s’alignent alors, vers le funeste mois d’août 1572…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le 1er tome nous contait la jeunesse tumultueuse et tragique d’une des plus grandes reines de France. Ce second opus nous entraîne directement dans les affres du pouvoir de la cour de France, entre intrigue, complot et édits de conciliation, durant une des périodes les plus mouvementées qu’ait connu le royaume de France. Au fait de son pouvoir, Catherine de Medicis y affirme une volonté et une intelligence du pouvoir, face à une féroce adversité sans cesse renouvelée. Entre sa rivale dans le lit conjugal, Diane de Poitiers, ou la puissante famille des Guise, ultra-catholique, qui entoure et conseille les différents rois, Catherine doit composer et attendre son heure. Sous les traits toujours aussi précis et détaillés de Carlos Gomes, et les couleurs sombres et écarlates de José Luis Rio, on retrouve une reine déjà vieillie et rebondie, alors que les auteurs, Arnaud Delalande et Simona Mogavino, ont pris dès ce second tome, le parti d’une narration en flash-forward, qui ne facilite guère la compréhension de cette tortueuse histoire de France. Les dates se chevauchent parfois rapidement et il faudra une bonne connaissance des faits historiques pour tout assimiler en une fois, sous peine de quelques retours de pages en arrière, pour comprendre qui est qui, et l’époque du contexte. Mais c’est aussi cela qui fait le charme de cette série, en s’attaquant à des pages d’Histoire aussi complexes que leurs héroïnes. Prévue en 3 parties, cette nouvelle série des Reines de sang, se montre à la hauteur de son héroïne centrale, avec des personnages tous plus charismatiques les uns que les autres, des rois barbus aux favorites toutes en poitrine, en passant par les soldats en armures brillantes aux épées dégoulinantes de sang. Et même si les plus « historiens » d’entre nous aurons déjà reconnu le confesseur de la reine, donc anticipé la toute fin du prochain chapitre, laissons nous, encore une fois, aller au plaisir de déguster l’Histoire, celle que nous avions guère appréciée sur les bancs du collège.

voir la fiche officielle ISBN 9782413005308