parution 11 janvier 2017  éditeur Delcourt  collection Machination
 Public ado / adulte  Thème Thriller

Wonderball T4

Le Photographe

Le grand nettoyage est lancé par les tueurs du collège invisible, tandis que Spadaccini tente d'aller plus vite que la police. Un quatrième épisode clé qui voit cette passionnante série policière franchir un cap.


 Wonderball T4 : Le Photographe (0), bd chez Delcourt de Pécau, Blanchard, Duval, Wilson, Fernandez
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Delcourt édition 2017

L'histoire :

Osterberg assemble une à une les pièces du puzzle en retrouvant les traces des sujet Alpha présents sur la mystérieuse photo retrouvée dans les archives de Bob Archer, une des toutes premières victimes des vagues de meurtres. L'inspectrice est persuadée de l'innocence de Spadaccini dans la vaste tuerie du village indien où il avait retrouvé une infirmière indienne qui s'occupait des orphelins des instituts Sainte Rose. Depuis qu'elle a sauvé l'architecte Stein de la mort, elle comprend que le temps joue contre elle. Les envoyés de Monseigneur sont sur la piste de l'auteur du cliché, un certain Alan Smithee, lui aussi ancien élève des instituts Sainte Rose. A l'origine spécialiste des photos sordides et des réalités crues, il réalise désormais des snuff-movies, vidéos de mise à mort de jeunes femmes pour des commanditaires secrets. Mais l'architecte convalescent, celui qui avait conçu le village perdu dans lequel les orphelins venaient subir de mystérieuses injections, est la cible prioritaire des émissaires du Collège Invisible. Il est protégé par la police dans un hôtel tenu secret de San Francisco, vers lequel se dirige un commando en armes...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Avec ce quatrième tome, les multiples ramifications de l'enquête de Wonderball se rejoignent autour du devenir des orphelins des instituts Sainte Rose. Les scénaristes Fred Duval et Jean-Pierre Pécau ont réussi à élargir leur pitch initial avec ce tueur fou à la Lee Harvey Oswald, qui n'est plus qu'un élément d'une vaste machination. Chaque ancien élève de l'institut a développé une forme de folie violente, et de toute évidence Spadaccini est l'un d'eux. Ce nouvel opus est aussi dense et parfois même bavard que les précédent. Mais comme à la grande époque de Treize, le plaisir de se plonger dans cette construction très rigoureuse est réel. Chaque épisode connait par ailleurs quelques pages de brutales accélérations qui agissent comme de véritables points d'orgue, violents et surprenants. Comme dans le tome précédent, Colin Wilson partage désormais ses planches entre des personnages aux traits fins, avec la touche de stylisation qui est sa marque de fabrique, et des décors moins personnels et visiblement travaillés d'après photos. Il reste néanmoins un dessinateur hors pair, dans un style à mi-chemin entre les écoles européennes et américaines, très cinématographique. Le prochain tome de cette série au casting idéal sera le dernier. Tout laisse penser qu'il sera absolument passionnant !

voir la fiche officielle ISBN 9782756072395