parution 06 avril 2018  éditeur Dupuis  Public enfant / ado  Thème Humour

Aubépine T1

Le génie Saligaud

Aubépine s’ennuie fermement depuis qu’elle a dû quitter la ville pour la montagne. Jusqu’au jour où elle croise une bergère et sa horde de chiens. Un album très réussi, à l’intention des jeunes lecteurs…


 Aubépine T1 : Le génie Saligaud (0), bd chez Dupuis de Pico, Karensac
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2018

L'histoire :

Alors qu’elle était très heureuse en ville, Aubépine a été contrainte de suivre sa famille pour s’installer à la montagne. En effet, Rose, la mère d’Aubépine et professeur en ornithologie, a été conviée à venir dans les environs pour trouver une solution à la prochaine grande migration d’oiseaux qui risquent d’occasionner de grands dégâts dans le village situé sur le passage des volatiles. Mais voilà : entre sa mère qui travaille nuit et jour sur son projet d’ornitho-robotique, son père collé à son smartphone et son frère reparti quelques jours en ville, Aubépine s’ennuie fermement ! Un jour, alors qu’elle tue le temps sur sa console de jeux, la jeune fille se laisse convaincre par son paternel, qui lui conseille de sortir pour profiter de l’été en faisant une promenade. Après avoir enfilé un vieux poncho pour ne pas tâcher ses beaux vêtements, Aubépine prend la route. Chemin faisant, elle est obligée de reconnaître que la montagne est belle... mais seule, c’est quand même un peu long. Heureusement, elle croise soudain la route d’un chien laineux qui semble l’inviter à le suivre. Aubépine tombe alors nez à nez avec une vieille bergère et une horde de chiens. Après un long discours, auquel Aubépine ne comprend pas grand-chose, la bergère lui offre le petit chien qui l'a menée à elle. En effet, elle lui explique qu’il ne lui sert à rien, car son poil ne pousse pas correctement. Du même coup, cela lui fera un compagnon qui lui permettra de se sentir moins seule…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Prévu en quatre tomes se déroulant chacun durant une saison différente, cette nouvelle série signés Karensac (idée de départ et dessin) et Thom Pico (scénario) s’adresse avant tout aux jeunes lecteurs. Tout commence assez classiquement, avec une petite file déracinée quittant ses habitudes de citadine pour plonger au cœur de la vie très (trop ?) calme de la campagne. Mais une fois le décor planté, le récit quitte peu à peu tout réalisme pour basculer vers la « fantasy », avec des oiseaux millénaires considérés comme des Dieux sauvages par d’anciennes civilisations, une vieille bergère protégeant la montagne avec ses chiens laineux et un génie capable d’exaucer trois vœux. Un génie qui, par sa manière très personnelle de réaliser les vœux, s’est vu affublé du nom de génie Saligaud ! Bref, ce premier tome est bien fichu, avec un ton très enjoué, un rythme parfaitement adapté aux jeunes lecteurs et une aventure simple et efficace. Ce qui est bien fichu également, lorsqu’un passage se révèle un chouia plus compliqué, c’est que les auteurs dédramatisent la situation en montrant l’héroïne ayant elle-même du mal à tout suivre. D’ailleurs, en parlant d’Aubépine, la fillette est très attachante grâce à son côté fonceur et toujours souriant, tout comme son compagnon, le chien Pelade. Enfin côté dessin, c’est simple, frais, pétillant et très expressif. Tout ce qu’il faut pour attirer le regard des enfants. Un bon album à mettre dans les mains des plus jeunes ou à lire en famille…

voir la fiche officielle ISBN 9782800173795