parution 25 octobre 2019  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Aventure - Action, Guerre

Buck Danny T57

Opération Vektor

Lady X est en passe de mener à bien son plan machiavélique : à la solde du Cercle, une mystérieuse organisation, elle a permis la mise au point d'un virus bactériologique mortel. De plus, elle est en mesure de tuer Buck Danny !


 Buck Danny T57 : Opération Vektor (0), bd chez Dupuis de Zumbiehl, Formosa, Drouaillet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2019

L'histoire :

Désignés pour effectuer des vols d'essais pour la version Navy du F-35, Buck, Jerry et Sonny étaient loin de penser que leur mission à bord de l'USS Ronald Reagan, à quelques centaines de miles des côtes antarctiques, allait passer au second plan. En effet, alors que des problèmes techniques sur le monoréacteur se sont présentés, un représentant de l'agence de renseignements de la défense américaine et un autre de l'institut gouvernemental de recherches sur les maladies infectieuses ont rejoint en urgence le navire. Il y a eu du grabuge sur la base russe de Vostok et à peine a-t-elle été détruite que Sonny croise un L-100 Hercule aux insignes de la X-Airlines. Le gros porteur semble en difficulté, ne répondant à aucune communication du texan, mais c'est un piège et son jet est shooté au dessus de la banquise ! Buck arrive à temps pour sauver son vieil ami d'une mort certaine. Assez vite, l'enquête qu'ils mènent les conduit, avec la collaboration de Natalya, une survivante de la base de Vostok, à comprendre que des recherches scientifiques ont amené les chercheurs à extraire de la glace qui contenait des bactéries à l'ADN inconnu. Or cette matière a été récupérée pour mettre au point un virus mortel...

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Le premier volet de cette série en trois était épatant et on continue à prendre beaucoup de plaisir avec cette suite. Lady X, malgré tous les efforts de nos héros galonnés, garde encore une longueur d'avance sur eux et la scène finale engage un suspens... mortel ! Alors certes, le scénario est un brin alambiqué, mais bien d'autres éléments sont source de plaisir et de satisfaction pour le lecteur. D'une part, le rythme : pas un temps mort, ici c'est l'action permanente qui donne le tempo. D'autre part, c'est un vrai régal de voir notre trio yankee évoluer sur le Charles De Gaulle ; et c'est l'occasion, pour Frédéric Zumbiehl, de donner un rôle à un autre héros d'une série dont il signe également le scénario, Tom « frenchy » Nolane, le pilote de Team Rafale ! Ce genre de chassé-croisé entre personnages de différentes séries est toujours savoureux. Tertio : le ton de cette histoire renvoie au récit d'espionnage, un clin d’œil explicite étant même fait à 007 ! Alors pas de quoi faire la fine bouche, cette suite reste haletante. Bien sûr, le mérite en revient aussi à Gil Formosa. L'élégance de son dessin, sa capacité à délivrer des planches spectaculaires et toujours d'une très grande lisibilité, bref, la maîtrise de son travail colorisé par son épouse, sont pour le lecteur l'assurance sans faille d'un régal pour les yeux. La seule réserve qu'on peut évoquer, c'est le regret de ne pas tenir d'ores et déjà la conclusion dans nos mains. Mais ce serait être d'une mauvaise foi digne de celle dont peut faire preuve Tuckson le rouquin. Allez, en post combustion, cap sur vos libraires !

voir la fiche officielle ISBN 9782800174358