parution 19 février 2010  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Western

Ethan Ringler, Agent Fédéral

(intégrale)

Mi-indien, mi-anglais, mi-mafieux, mi-agent fédéral : le destin peu ordinaire d'un jeune homme en quête d'identité, sur le territoire américain. Un western captivant, aux protagonistes terriblement attachants, en intégrale.


Ethan Ringler, Agent Fédéral, bd chez Dupuis de Filippi, Mezzomo, Thomas
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

C’est un long chemin qui a conduit Ethan Ringler à devenir Tecumska, c'est-à-dire « Deux Hommes » en langue indienne. Cet itinéraire, le jeune anglais l’entame en débarquant sur un quai new-yorkais en 1879. Les premiers lacets du parcours lui font refuser l’aide du banquier chargé par son grand père de lui faire profiter du colossal héritage. Ethan n’a que faire de l’argent de son aïeul : s’il a quitté l’Angleterre, c’est pour retrouver la trace de la tribu de sa mère. Cet héritage lui semble alors bien plus important. Bien vite pourtant, peinant à garder un emploi, l’argent lui fait cruellement défaut. Il doit alors se résoudre à vendre l’un de ses deux superbes révolvers révolutionnaires pour continuer de pouvoir subvenir à ses besoins. Bien lui prend, pour autant, de ne pas céder les deux, puisque lors d’une échauffourée dans un saloon, il s’en sert avec virtuosité. L’initiative lui vaut de trouver un emploi dans l’établissement. C’est d’ailleurs ce même ustensile qui le fait repérer par Van Rhinelander, un chef de clan notoire, qui lui propose de rentrer à son service. Le jeune homme élude néanmoins la proposition, plus intéressé à se rendre dans le quartier indien. Pourtant le lendemain, il accepte finalement la proposition. Il faut dire qu’entre temps il a pris un coup sur la tête, mais surtout il a fait connaissance aves Prinston, un agent fédéral. Ce dernier souhaite que le jeune Ringler devienne l’un de ses infiltrés dans la bande de l’imposant mafieux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

En l’observant débarquer sur un quai new yorkais avec son air de premier de la classe, surmonté d’un petit chapeau melon, on n’imaginait pas à quel point le gamin allait, en 5 tomes, nous accrocher à sa destinée. En quête d’identité après avoir fuit son riche et lourd héritage anglais pour tenter de retrouver ses racines indiennes, ses colts révolutionnaires ne tardent pas à le placer sur la route des mafieux et des fédéraux. Ainsi outre la quête ethno-identitaire, c’est un périlleux exercice d’équilibriste auquel Ethan (Sp)Ringler se livre entre des protagonistes censés représenter le bien et le mal, mais dont l’humanité est inversement proportionnelle à l’image de leur activité. Manipulant avec subtilité les zones d’ombre du personnage central, autour duquel se cristallise le scénario, rythmant le récit de scènes d’action dignes des meilleurs westerns, utilisant pour chaque chapitre une trame policière intéressante et gavant l’histoire de multiples rebondissements (l’entame du volume 4 est un bijou) et de personnage épais, Denis-Pierre Filipi nous livre un scénario sous tension et captivant, qui va bien au-delà du petit western qu’un pâle succès commerciale laissait suggérer : on se serait allégrement laissé faire par une série au (très) long cours, continuant de surfer sur la vague de l’excellence. Contraint de boucler la série, le scénariste ne s’est pas contenté d’une conclusion d’auteur aigri : il nous livre toutes les clefs en continuant d’entrelacer action, rebondissements et émotions. Il pousse même le luxe jusqu’à ouvrir son final, des fois que… Pour sa part Gilles Mezzomo fait admirablement vivre cette aventure grâce à un trait brillant de spontanéité et le soin apporté à rendre crédible le contexte historique. Sans conteste, une excellente série méritant, grâce à cette intégrale, de rencontrer enfin le public qu’elle mérite.

voir la fiche officielle ISBN 9782800146812