parution 01 avril 2007  éditeur Dupuis  collection Empreinte(s)
 Public ado / adulte  Thème Historique, Fantastique - Etrange

Hammerfall T1

La peine du serpent

Au temps des conquêtes barbares, le clan d’Harald Larsson est attaqué par une horde de guerriers sanguinaires. Mise en bouche déstabilisante et mitigée d’une nouvelle saga viking (historique ?)


 Hammerfall T1 : La peine du serpent (0), bd chez Dupuis de Runberg, Talijancic, Häflinger
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2007

L'histoire :

En l’an de grâce 794, le paisible monastère de Jarrow subit une attaque de guerriers venus du nord. A leur tête, le cruel Ulf le blanc s’empare d’un trésor et signe le début d’une longue guerre sanglante. L’hiver suivant, le jour même du mariage du jeune Harald Larsson avec la belle Lina, son village est attaqué par le clan de Björn le beau, composé de vikings, de francs et de saxons. Les premiers sont de confession chrétienne, tandis que les villageois vouent leur culte aux ancestraux dieux nordiques. Les rares habitants qui ne sont pas massacrés sont réduits en esclavage et enchaînés. Une longue marche s’ensuit alors pour tous les prisonniers, à travers des paysages enneigés. La dépouille de Lars, père d’Harald et chef du village, ouvre la cohorte, empalée nue sur une charrette. Ce type d’usage n’est pourtant guère du goût d’Arno de Salzbourg, ecclésiastique et bras droit de Björn, qui tente en permanence de tempérer les ardeurs barbares des hommes. Le cortège marche ainsi jusqu’aux rives d’un lac gelé, qu’il faut traverser. De l’autre côté, se trouve le territoire des terribles skanes, où les esclaves serviront de monnaie d’échange…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Hammerfall ! Phonétiquement, ce titre fleure la testostérone, la fureur nordique et les débordements capillaires. C’est aussi, par exemple, le nom d’un groupe de heavy metal suédois… Bref. Paradoxalement, s’agissant de vikings sanguinaires, la trame de cette mise en bouche est un peu molle. Le résumé ci-dessus en retrace – de manière certes schématique – le contenu exhaustif. On assiste bien certes à quelques effusions d’hémoglobine (c‘est la moindre des politesses du viking), mais le scénario de Sylvain Runberg brouille les repères habituels de ce type de récit. On pense tout d’abord qu’il s’agit d’une fidèle retranscription historique, avant que la toute dernière planche permette d’en douter… S’agirait-il d’une sorte d’uchronie, mêlant la fantasy à l’Histoire officielle ? Le synopsis de cette fresque épique nous apprend que la suite mettra en scène la guerre entre les francs et les vikings, jusqu’à l’avènement de l’empire carolingien. Il n’y a pour le moment aucun manichéisme, mais aucune envolée homérique non plus ; juste un tome d’exposition, mis en images de manière très réaliste par Boris Talijancic, nouveau venu dans le 9e art franco-belge, mais pas vraiment dans son pays d’origine, la Croatie. Une impression en demi-teinte, donc, en attendant que la trame décolle dans les épisodes à venir…

voir la fiche officielle ISBN 9782800137995