parution 20 mars 2009  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Sentimental

Isabelle

Isabelle tombe folle amoureuse de Quentin. Malheureusement il n'est pas noble et ne pourra donc pas devenir son époux. Un classique de l'amour impossible, qui bascule finalement vers le fantastique...


Isabelle, bd chez Dupuis de Servais
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

L'histoire :

Au lieu de rester sagement dans le donjon comme la bonne conduite le voudrait, Isabelle, fille d'un riche seigneur, préfère vagabonder dans la nature et se mêler au peuple. Son père lui parle régulièrement du jour où il lui organisera le plus grand des mariages. Du haut de ses 14 ans, la jeune fille encore naïve est persuadé qu'elle pourra choisir elle-même son futur mari. Elle sait qu'elle choisira l'homme selon l'amour qu'elle lui porte et non selon sa condition. Un matin, alors qu'Isabelle se mêle au petit peuple, elle découvre un troubadour du nom de Quentin. Ce dernier raconte l'histoire de sa venue au monde, un luth à la main. Dès ses premières paroles, Isabelle tombe sous son charme. Quentin semble avoir lui aussi le coup de foudre pour la jeune fille. Mais lorsqu'il tente de lui adresser la parole, Isabelle s'enfuit. Le troubadour traverse tout le village à sa recherche, en vain. Le lendemain, le jeune homme retourne au village et interprète une ode à la mystérieuse jeune fille… qui s'enfuit une nouvelle fois dès la fin. Cette fois, le troubadour réussit toutefois à la suivre et la retrouve dans le refuge dans lequel elle aime se réfugier. Tout deux déclarent leurs sentiments réciproques et passent dès lors régulièrement des moments paisibles ensemble. Jusqu'au jour où la mère d'Isabelle lui annonce son mariage, le mois prochain. Isabelle a beau expliquer qu'elle aime Quentin, il est impensable pour ses parents qu'elle épouse quelqu'un d'autre qu'un seigneur. En plus, son père a déjà conclu un accord avec Ansiau de Montjoie : ce sera lui son époux et personne d'autre…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cette nouvelle réédition de l'œuvre de Servais nous conte cette fois une histoire moyenâgeuse en one-shot (contrairement aux précédentes, relativement contemporaines et en diptyques). Le récit nous narre une histoire d'amour impossible, un thème maintes fois évoqués par l'auteur à travers son œuvre. A cette époque, bien entendu, la femme n'a pas voix au chapitre sur le sujet : non seulement elle est obligée d'épouser une personne du même rang, mais en plus c'est son père qui choisit et organise un mariage arrangeant pour les deux parties. L'histoire est donc classique durant la première partie du récit, où l'on découvre les deux protagonistes qui vivent leur histoire d'amour en secret et en toute quiétude, jusqu'au jour où le mariage arrangé tombe comme un couperet sur leur idylle. Mais dans la deuxième partie de l'album, sans en dévoiler les détails, l’histoire bascule côté fantastique et féerique, surprenant le lecteur en accordant au récit un regain d’intérêt inattendu. L’élément déclencheur, que le lecteur voit indéniablement venir, tarde toutefois un peu à se mettre en route. Le récit souffre tout de même du poids des années (la première édition date du début des années 80). Certains lecteurs risquent de le trouver un peu léger ou « gnangnan », même s’il reste tout de même très agréable à lire.

voir la fiche officielle ISBN 9782800144054