parution 05 février 2010  éditeur Dupuis  Public adulte  Thème Humour, Chronique sociale

Toi+moi.org

Rien de plus facile aujourd'hui pour trouver l'âme soeur que de se connecter sur un site de rencontre. Encore faut-il oser s'inscrire ! Une vue humoristique d'un phénomène de société, l'amour au virtuel...


Toi+moi.org, bd chez Dupuis de Dal, Jannin
  • Notre note Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Grey Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2010

L'histoire :

Tout d’abord pour pouvoir faire des rencontres sur Internet, quand on est célibataire, il faut trouver le site et s’inscrire. Toi+Moi.org est le site visiblement idéal pour ça. Une fois le pseudo trouvé, on peut passer à l‘étape du choix des profils voulus. Pour Anchois Axel, son choix est très conventionnel. Il cherche une femme de type caucasienne, entre 25 et 35 ans. Le site lui fait remarquer qu’il n’est pas très original dans sa démarche et qu’il ne faut pas qu’il s’étonne de ne trouver aucun profil qui s’intéresse à lui. Au final, il se retrouve même avec un zéro de proposition, tant il apparaît être insipide d’originalité. Rien de tel pour vous mettre dans le bain quand vous êtes un célibataire plutôt timide. Le pire, dans une tentative de communication sur un site de rencontre, c’est le quiproquo. C’est la meilleure façon de passer à côté d’une personne avec qui on peut s’entendre dans la vie mais qui, sur un simple malentendu informatique, vous zappe d’emblée. Le simple oubli d’un « bonjour » est c’est une grande histoire d’amour qui ne commencera jamais… Et ce qu’il faut surtout, c’est de la persévérance.

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Dal et Janin, multirécidivistes sur la geek-attitude, s’inspirent cette fois du nouveau phénomène, dans notre société moderne, de la rencontre amoureuse par Internet. Pour les personnes concernées (célibataires ou… chauds lapins), il s’agit de trouver l’âme sœur, tout en restant chez soi. Cette situation implique bien sûr certains inconvénients, ici développés et extrapolés de façon humoristiques par Dal. Dans ce recueil de saynètes, il met en scène des situations qui se veulent cocasses, mais qui en réalité sont d’une banalité déconcertante. En fait, on a ici du mal à trouver le juste niveau d’humour pour apprécier les situations comiques. Le découpage des planches n’encourage pas vraiment à la lecture. On passe d’une histoire courte à une autre, sans conviction réelle. Le dessin un peu brouillon dans le style, ne relève pas non plus le niveau. Le seul effet comique réussi se cantonne à deux personnages qui réapparaissent tout au long de l’album et dont les répliques font mouches à chaque fois. Il s’agit de Brenda et d’un snobinard à lunettes. Cela étant, on ne ressort pas vraiment emballé à la fin de la lecture. Ce genre d’album rejoint la cacophonie des bandes dessinées à thèmes, qui font la mode, et dont la clef de voûte est soi-disant l’humour…

voir la fiche officielle ISBN 9782800147802