parution 11 avril 2014  éditeur Dupuis  Public ado / adulte  Thème Guerre

Wotan

(intégrale)

Les destins croisés d’un jeune orphelin amnésique, d’un artiste mobilisé par devoir et d’une photographe japonaise coupée de ses racines. Retour sur une fresque tourmentée aux accents biographiques, au cœur d’un second conflit inhumain.


Wotan, bd chez Dupuis de Liberge
  • Notre note Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Grey Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Dupuis édition 2014

L'histoire :

Septembre 1939. Dans une Europe encore affaiblie par la crise économique, la guerre reprend, à l’initiative de l’Allemagne. La France entre dans un conflit qu’elle a longtemps cherché à éviter. Un jeune garçon nommé Louison est, lui, déjà orphelin. Placé en famille d’accueil, il ne parvient pas à s’entendre avec les deux autres fils de sa « maman » d’adoption. Orphelin, il ne peut faire taire toute la colère et les fantômes qui le hantent. C’est que Louison croit avoir été abandonné par ses parents. En fait, il ne sait pas vraiment, car il est amnésique, incapable de se souvenir qui il est, d’où il vient… et pourquoi il parle allemand ?! Une nuit, il fuit et fugue sur les routes, vers un destin incertain (…). Au même moment, la France s’organise contre une éventuelle invasion allemande. Le souvenir de la Grande Guerre est encore vif et le gouvernement souhaite protéger les trésors nationaux. Etienne Murol, artiste revenant de Vienne, est mobilisé pour mettre à l’abri les œuvres d’art du Louvre. Mais transformé par son séjour en Autriche, le jeune homme porte un regard moins tranché sur l’ennemi nazi. En froid avec ses amis, il fait la rencontre de Yin-Tsu, une photographe d’origine japonaise. Et bien qu’il parte bientôt pour le front, ils tombent amoureux…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Alors que nous fêteront bientôt les 70 ans du débarquement en Normandie, les années 1939-1945 ne cessent de faire l’objet de nombre d’œuvres littéraires, cinématographiques, artistiques au sens large… la bande dessinée ne faisant pas exception. Comme si une sorte de devoir de Mémoire perpétuel devait hanter nos consciences pour longtemps, encore et encore, pour ne jamais s’éteindre. Eric Liberge, auteur du ténébreux Monsieur Mardi-Gras Descendres ou illustrateur du plus récent Versailles, explique en préface comment est né Wotan. Il revient sur le pourquoi d’un désir impérieux de comprendre comment l’obscurantisme parvient, en des circonstances tourmentées, à triompher de notre humanité, et pourquoi il reste ainsi notre intime, à la fois proche et familier. Au travers des destins croisés de trois personnages coupés de leurs racines (familiale, culturelle, identitaire…), l’auteur dépeint un tableau sans concession d’une société européenne en proie aux pires démons. Partout, le dieu de la foudre Wotan (ou autrement dit Odin) paraît tout emporter dans un chaos tempétueux transfigurant les caractères et révélant les pires instincts de chacun. A fleur de peau, le récit s’appuie sur une chronologie minutieuse et un travail documentaire conséquent. Le style graphique quasi-photographique ne trahit pas non plus son sujet, rendant parfaitement l’atmosphère d’une époque torturée. Malheureusement, si l’intrigue de fond passionne, le découpage proposé perd souvent son lecteur et l’agressivité qui transparaît n’aide pas à avoir l’envie de s’y raccrocher. Rapide, saccadé, serré – violent en résumé – l’enchevêtrement des cases fascine tout autant qu’il effraie. Un sentiment partagé d’intérêt passionné et de répulsion, à l’instar d’années dramatiques dont tout le monde connaît « heureusement » le fin mot de l’Histoire. Un voyage en trois actes édités finalement en une seule intégrale, au cœur de l’âme humaine, en quête d’une identité sereine face à l’horreur.

voir la fiche officielle ISBN 9782800157214