parution 30 novembre 2011  éditeur Ego comme X  Public ado / adulte  Thème Chronique sociale, Erotique

Tokyo est mon jardin

David Martin est depuis deux ans le commercial du grand cognac Heurault au Japon. Malheureusement pour lui et son employeur, le succès n’est pas au rendez vous. Un bel ouvrage mêlant exotisme et érotisme sur décor nippon.


Tokyo est mon jardin, bd chez Ego comme X de Peeters, Boilet
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Ego comme X édition 2011

L'histoire :

David est un jeune français installé depuis 2 ans au Japon. La vie étant très onéreuse à Tokyo, il doit cumuler deux boulots pour pouvoir boucler ses fins de mois difficiles. Mais qu’importent toute ces peines, car sa raison d’être, ce sont les Kanji, un élément d’écriture japonais. Cependant, pour pouvoir conserver son titre de séjour, David doit garder son job de commercial de la marque Cognac Heurault. Or il n’a vendu qu’une caisse au bar de son quartier en deux ans… Et le responsable dudit cognac arrive prochainement pour une évaluation de l’avancée du travail effectué sur place. Heureusement pour lui, sa french-touch plait aux jolies japonaise, un bel atout pour penser à autre chose. Après sa séparation avec Neko Chan, la belle Kimié va rapidement conquérir son cœur et sa couche. Pendant la semaine de Mr Heurault au Japon, ce dernier va ouvrir les yeux sur la réalité du terrain. Le Japon n’est pas un pays où l’on peut facilement s’implanter…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

Cet ouvrage difficilement classable, par sa nature mi-album franco-belge mi-manga, happe rapidement le lecteur au cours de 150 pages de belles qualités. Le dessin en noir et blanc, sobre et précis de Frédéric Boilet est très réussi. Bilingue et élève d’un maitre Japonais en calligraphie, le dessinateur à laissé quelques cases en Japonais (avec traduction en dessous), donnant un petit goût d’exotisme. L’ouvrage a aussi la chance d’être enrichi par de jolies trames composées par le dessinateur Japonais Jirô Taniguichi. L’histoire appuyée par un bon scénario nous fait rentrer dans le quotidien du Japon contemporain. Loin des clichés sur l’archipel imaginés par les occidentaux, les Japonais sont – comme le dit le héros de cette histoire David Martin – « …en tout point pareil à nous, c’est leur façon d’être identiques qui change ». Le rythme et les plans photogéniques de cette histoire font d’elle une œuvre vivante, presque filmographique. 4 ans après la sortie de leur première collaboration pour l’album Love Hôtel, Boilet et Benoît Peeters réitère donc avec beaucoup de talent un nouvel album merveilleusement ciselé…

voir la fiche officielle ISBN 9782910946814