parution 01 novembre 2007  éditeur Emmanuel Proust Editions  collection Trilogies
 Public ado / adulte  Thème Historique, Fantastique - Etrange

Tengiz T2

La mort du frère

La mort du père a fait de Tengiz un roi ; celle de son frère installe une guerre qui n'en finit plus de décimer et prendre sans relâche vies et richesses du pays... Un tome enlevé et beau, très beau !


 Tengiz T2 : La mort du frère (0), bd chez Emmanuel Proust Editions de Tarek, Morinière
  • Notre note Yellow Star Yellow Star Yellow Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • Scénario Yellow Star Yellow Star Grey Star Grey Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

  • dessin Yellow Star Yellow Star Yellow Star Yellow Star

    CHEF D'ŒUVRE   Green Star Green Star Green Star Green Star

    TRÈS BON   Green Star Green Star Green Star Dark Star

    BON   Green Star Green Star Dark Star Dark Star

    BOF. MOYEN   Green Star Dark Star Dark Star Dark Star

    BIDE   Dark Star Dark Star Dark Star Dark Star

©Emmanuel Proust Editions édition 2007

L'histoire :

Alors que le jour s’est levé sur l’empire des steppes, une citadelle encore fumante accueille désormais un nouveau maître : le sanguinaire Turghul. A la tête d’une puissante armée, il n’a laissé qu’au roi poète le choix d’une résistance acharnée. Mais pour combien de temps ? Car en effet, le jeune monarque se meurt. Le mage Balkan lui prodigue les meilleurs soins et pourtant… Kirkouk emprisonné, Turghul s’est décidé à envoyer des ambassades aux deux frères restants. Le messager reçu sous les flèches par Arouk essuie un revers certes plus courtois mais tout aussi ferme auprès de Tengiz. Le poète accepte une entrevue et cependant jure de faire payer au renégat sa félonie. Après avoir trahi les accords passés avec son père, jamais compromis ne sera conclu avec lui ! Au grand damne du roi, Turghul possède en ses murs une espionne redoutable qui parvient, par pigeons interposés, à l’avertir d’un possible piège. Cette méprise sera fatale à Kirkouk dont la tête ne tarde pas à vaciller sur le billot…

Ce qu'on en pense sur la planète BD :

A la lecture du tome d’exposition, on ne savait pas bien sur quel pied danser (???). Tengiz c’est de l’historique romancé, cela emprunte un peu au cinéma (les connaisseurs y retrouveront peut-être Kurosawa) et pas mal à différentes littératures. C’est classique et épique à la fois, fantastique et politique indubitablement. De la « fantasy intelligente » ? Sans trop savoir ce que recouvre l’expression, reconnaissons que la patte de Tarek aux manettes est prégnante. Le scénario proposé est plaisant, sans négliger les thèmes qui lui sont chers (le pouvoir et l’Histoire comme chez le Tsar fou). Après donc une introduction incertaine, le récit s’emballe et déroule, tout feu tout flamme. D’autant qu’aux crayons, Aurélien Morinière fait sensation ! La lecture débutée, sans pourtant prendre plein la vue de prouesses ni d’éclats, le critique ne peut que saluer le travail remarquable et si soigné proposé. Le trait est toujours aussi fin, précis et virtuose, et l’utilisation faite des couleurs offre une profondeur à chaque case, un relief réel. C’est beau et c’est tout ! Une impression de plénitude se dégage : du découpage (pourtant sobre) à l’impression finale, l’album paraît « achevé ». L’artiste a donné son plein pour sûre. Deuxième opus d’une trilogie, la Mort du frère transforme les promesses de celle du père en attendant celle du roi qui sera certainement encore de choix…

ISBN 9782848101620